En ce moment
 

Apple vaut 1.000 milliards de dollars en bourse: mais qu'est-ce que ce chiffre fou signifie?

Apple vaut 1.000 milliards de dollars en bourse: mais qu'est-ce que ce chiffre fou signifie?

Si Apple était un pays, il serait le 17e Etat le plus riche de la planète. Plus riche qu'un pays comme la Turquie, par exemple.
 
Sur les marchés, l'entreprise pèse 1.000 milliards de dollars. C'est l'équivalent de 2.288 Airbus A380 ou 3.800 Neymar.
 
Et tout cela, même sans être le plus gros vendeur de smartphones. "Huawei vend plus de smartphones qu'Apple, mais Apple est dans la partie la plus haute du marché, le haut de gamme, et donc Apple a les plus grosses marges sur ses smartphones", explique Bruno Wattenbergh, expert en économie.

Vous rentrez dans le monde Apple, vous êtes captif, et ensuite vous achetez

En un an, le chiffre d'affaires d'Apple a été évalué à 233 milliards de dollars. C'est environ ce qu'a récolté la Belgique en impôt l'année passée. Une somme démesurée, atteinte grâce à un marketing bien ficelé. "Apple, ce n'est pas juste un téléphone, c'est un produit, c'est un positionnement via une solution, toute une série de solutions. Vous rentrez dans le monde Apple, vous êtes captif, et ensuite vous achetez, vous consommez toute une série d'autres produits de cette galaxie, de cet écosystème d'Apple", indique Bruno Wattenbergh.


Une société qui a pourtant été proche de la faillite

Il y a vingt ans, Apple était au bord de la faillite. Son action valait seulement 7 dollars à Wall Street en 1997. Aujourd'hui, elle atteint 207,4 dollars. Et cela, sans compter les trois "splits" survenus effectués par la société: c'est-à-dire que par trois fois, chaque action d'Apple a été divisée en plusieurs actions aux valeurs plus faibles, dans le but de faciliter l'acquisition d'actions, et donc la liquidité. Par exemple, une action valant 1.000 dollars peut être divisée en dix actions de 100 dollars pour qu'il soit plus facile aux investisseurs de s'en procurer.

"Dans le secteur du placement à risque, Apple est clairement au-dessus des autres", indique David Spika, président de l'entreprise de conseil en placements Guidestone Capital Management.


Apple a-t-il encore un concurrent?

L'entreprise Apple est devenue tellement grande qu'elle en arrive au point de ne plus vraiment avoir de concurrent sérieux. "A partir du moment où une entreprise est aussi importante, est-ce que la concurrence, qui est le fondement de l'économie de marché, est-ce que cette concurrence peut encore marcher? Probablement non", commence Bruno Wattenbergh.

Apple, il y a 40 ans, c'était le tout premier ordinateur, conçu dans un garage de la Silicon Valley. Aujourd'hui, Apple est l'une des multinationales les plus influentes au monde, et plus rien ne semble pouvoir l'arrêter.

Vos commentaires