En ce moment
 
 

Ça y est, c'est le futur: une startup commercialise un drone capable de transporter une personne à 100 km/h (vidéo)

 
 

La startup suédoise Jetson a dévoilé son dernier projet ce 21 octobre: Jetson One, un multicoptère électrique, comme un drone, à la seule différence que celui-ci est capable de transporter une personne jusqu'à 100 km/h! Le tout vendu pour la modique somme de 79.000 euros.

On se croirait presque dans un film de science-fiction : la startup suédoise Jetson a dévoilé et commercialisé "Jetson One", un drone ultraléger et compact capable de transporter une personne. Une prouesse digne d'un film futuriste! Jetson One se conduit avec un joystick, comme dans les jeux-vidéos, mais celui-ci est bien réel et peut même foncer jusqu'à 102 km/h.

Le Jetson One est un eVTOL personnel (ndlr, un avion électrique à décollage et atterrissage verticaux qui utilise l'énergie électrique pour planer, décoller et atterrir) de 90 kg avec une puissance maximale de 118 chevaux. Commercialisé par la start-up suédoise Jetson Aero le 21 octobre dernier, ce petit joujou coûte la modique somme de... 79 000 euros !

"Faire de chacun un pilote"

Pour les spécialistes des eVTOL, celui-ci est propulsé par 8 moteurs électriques. Il s’agit d’un multicoptère droit de type drone, avec huit hélices montées coaxialement sur quatre bras. Selon les créateurs de l'engin futuriste, ses huit puissants moteurs électriques se rechargent plus vite qu’un téléphone portable. Équipé de nombreux dispositifs de sécurité dont un système de propulsion redondant et un parachute balistique, la startup espère rendre "le vol accessible à tous".

"Notre mission est de rendre le vol accessible à tous. Le Jetson ONE est un hélicoptère électrique que vous pouvez posséder et piloter. Nous avons l’intention de faire de chacun un pilote", a expliqué le co-fondateur Peter Ternstrom dans un communiqué de presse. 

Déjà épuisé pour la production en 2022

Une douzaine de clients dans le monde deviendront les premiers pilotes du Jetson One eVTOL l’année prochaine : la société en déploiera 12 en 2022, qui ont déjà tous été réservés.

Déjà victime de son succès, l’engin est donc déjà épuisé pour la production de 2022. Cependant la société accepte déjà les livraisons pour l'année 2023.


 




 

Vos commentaires