En ce moment
 

Ce mini projecteur entièrement sans fil tient dans la main et peut diffuser n'importe quelle source: il faut juste mettre le prix…

Ce mini projecteur entièrement sans fil tient dans la main et peut diffuser n'importe quelle source: il faut juste mettre le prix…
Projecteur

La miniaturisation des composants permet des miracles. Le Sony MP-CD1 est l'un d'eux: un projecteur à l'image correcte qui pèse 280 gr et a le format d'un livre de poche… On l'a essayé et son seul "défaut", c'est son prix.

Sony est une entreprise à part. Si elle a parfois du mal à suivre les grandes tendances (au niveau téléphonie mobile, par exemple, elle a suivi une voie compliquée), c'est parce qu'elle fait partie de ces rares marques électroniques qui définissent des standars, qui inventent de nouveaux produits. Historiquement, le Japonais a toujours soutenu l'innovation à tous les niveaux de ses différents business, qui restent encore aujourd'hui très variés.

Plus récemment, Sony n'a pas toujours rencontré le succès commercial, alors que l'idée est souvent géniale (pensez à ces gros objectifs sans-fil pour smartphone). Au contraire, parfois, l'idée n'a rien d'extraordinaire mais le public adore, comme ces grosses enceintes pleines de basses et qui font de la lumière, tendance lancée par Sony qui est désormais imité par d'autres grandes marques.

sony_projo011

Entièrement mobile donc assez cher

Le MP-CD1 se rangera probablement dans la première catégorie, surtout à cause d'un prix relativement élevé (399€), mais assez logique. Il s'agit en effet d'un projecteur ultracompact pour de la vidéo, des photos, des présentations PowerPoint, et il a même un mini haut-parleur pour le son.

Son gros avantage: il est totalement mobile. Tout d'abord, il tient dans la main (15 x 8 x 1,6 cm, pour un poids de 280 grammes) et est livré avec un étui en cuir qui le fait ressembler de loin à un livre.

Il est ensuite alimenté par une batterie interne de 5.000 mAh qui peut théoriquement tenir 2h dans les meilleures conditions (le projecteur peut également servir de batterie de secours).

Enfin, la source peut être reliée sans fil, même si dans ce cas il faut des dongle HDMI (non fournis) pour diffuser le contenu (voir plus bas). Vous pouvez cependant y brancher n'importe quelle source via un câble HDMI standard.

sony_projo009

Il peut alimenter le dongle !

Là où Sony a été malin, c'est qu'il a prévu une sortie USB pour alimenter les dongle HDMI, que ce soit un Google Chromecast, un Microsoft Wireless Display Adaptater (qui utilise la technologie Miracast), voire même un Amazon FireTV Stick. Tous ces petits boitiers n'ont pas de grands besoins en énergie, et se contentent d'un port USB, qu'ils pourront donc brancher également sur le projecteur Sony pour être alimentés.

C'est pour ça qu'on se retrouve avec un ensemble qui fait parfois un peu bricolage, mais qui fonctionne 100% sans-fil (jusqu'à ce que la batterie soit épuisée). Notez que le projecteur de Sony, aussi petit soit-il, a besoin d'un ventilateur assez bruyant pour refroidir sa lampe qui, il est vrai, est serrée comme une sardine.

sony_projo003

Image moyenne

Au niveau de la qualité d'image, il n'y a pas de miracle. Il faut de la pénombre (un peu plus qu'un gros projecteur traditionnel) car on parle d'une luminosité de 105 lumens ANSI.

Pour la taille, comptez une diagonale projetée de 40 pouces (101 cm) si le projo est placé à 1,15 mètre du mur, et maximum 120 pouces (304,8 cm) avec une distance de projection de 3,45 mètres. La mise au point est manuelle et pas spécialement évidente. Ce n'est pas une roulette mais un bouton coulissant peu précis.

Les pixels ne sont pas légion, mais à nouveau, vu la taille du projecteur, c'est tout-à-fait normal. La résolution est de 854 x 480 pixels.

Pour le son, on l'a dit, il y a un mini haut-parleur intégré pas très convaincant, mais il y a surtout une sortie mini-jack pour relier un diffuseur externe.

sony_projo004

Conclusion

Belle idée de Sony avec ce projecteur mobile MP-CD1. Il est très compact et parvient néanmoins à diffuser une image très correcte dans la pénombre.

A qui s'adresse-t-il ? Surtout à une clientèle business qui pourra glisser le projecteur dans son sac d'ordinateur et s'en servir pour diffuser le contenu de son PC via un câble HDMI, dans n'importe quel endroit sombre et équipé d'un mur blanc.

Mais en réalité, ça peut servir pour un souper de famille ou des vacances, afin de diffuser, via un dongle (vendu séparément) le contenu d'un smartphone ou d'une tablette.

Sa batterie de 5.000 mAh lui permet d'être entièrement sans fil durant une ou deux heures.

Comme toujours, la finition de Sony est sans aucun reproche, et proportionnelle à son prix assez logique: 399€…

Un seul regret de notre part: pourquoi Sony n'a-t-il pas intégré les fonctions de 'cast' (Google, Miracast, etc) et une interface Android dans son projecteur, comme s'il s'agissait d'une télévision ? Cela aurait évité de devoir relier des dongles


 
 
 
 
 
sony_projo006

 

Vos commentaires