En ce moment
 
 

Des organes humains livrés par drone dans des hôpitaux en Belgique? C'est pour très bientôt

Des organes humains livrés par drone dans des hôpitaux en Belgique? C'est pour très bientôt

Le projet devrait voir le jour dès la fin du mois de septembre. Des médicaments et même des organes humains vont être transportés par drone entre différents hôpitaux anversois.

Un vol par jour est prévu avec des avions sans pilotes pour envoyer d'un hôpital à l'autre des échantillons, des médicaments, des tissus ou des organes humains. Un moyen de transport original qui permettra de gagner un temps précieux.

La circulation en ville peut être un véritable casse-tête. En cas d’urgence le drone présente plusieurs avantages pour le transport médical.

"Le drone peut voler dans des lignes directes et il y a beaucoup moins de problèmes de collision ou d’accident", indique Michael Jamine, le directeur général d’Hélicus.

Avec une vitesse de croisière de 60km/h, le drone assurera un transfert rapide de différents éléments. "Il pourra transporter des tissus humains, des échantillons biologiques, des médicaments qui doivent être distribués en urgence", précise Michael Jamine.

Plusieurs tests ont été effectués depuis 2018. L’objectif est de connaître les limites d’un tel moyen de transport. "Il faut définir les situations climatologiques nécessaires pour effectuer les opérations aériennes. Bien sûr, il faudra pouvoir utiliser des alternatives si besoin", conclut le directeur général d'Hélicus.

Le projet débutera avec un vol par semaine.

Vos commentaires