En ce moment
 
 

Garmin Vivosmart HR: à quoi sert ce bracelet connecté qui surveille votre rythme cardiaque ?

Ce nouveau bracelet suit votre activité et votre rythme cardiaque toute la journée: est-ce vraiment utile ?
garmin, fitness, band

RTL info a pu essayer en primeur le dernier modèle de la vaste gamme de bracelets et de montres sportives de l'américain Garmin. Le Vivosmart HR suit votre activité physique et votre rythme cardiaque, et l'application dédiée affiche les statistiques et bien d'autres choses. On peut également recevoir quelques notifications en provenance du smartphone. Cela vaut-il cependant 149 euros ?

Garmin, pionnier du GPS (du vélo au bateau en passant par la voiture et le golf), a pris rapidement le train du bracelet connecté "santé", à destination des joggeurs principalement.

Il y a de nombreux modèles depuis une dizaine d'années, des plus professionnels (Forerunner 920XT, pour ceux qui font du triathlon) aux plus abordables (Vivofit, qui mesure vos pas et les calories dépensées).

gvert
Rythme cardiaque

Cet automne, Garmin a comblé un trou en sortant le Vivosmart HR, les initiales signifiant Heart Rate (rythme cardiaque). Comme son nom l'indique, ce bracelet est équipé d'un capteur de pulsations cardiaques via des LED sur le dos qui analysent la dilatation des petits vaisseaux sanguins de votre poignet.

Il concurrence donc directement l'excellent Fitbit Charge HR, dont l'écran est plus petit et les notifications en provenance du téléphone plus limitées (uniquement l'identifiant de l'appelant).

Pour voir directement notre conclusion, c'est par ici

Garmin veut offrir plus

Avec son Vivosmart HR, Garmin veut offrir plus. Son petit bracelet a donc un écran plus grand, très faiblement rétroéclairé (sauf quand vous appuyez dessus) en noir et blanc (un peu comme une liseuse). Il affiche toutes les infos de base pour ce genre de bracelet, que l'on fait défiler avec le doigt sur l'écran tactile. Les voici dans l'ordre:

  • heure et date,
  • nombre de pas,
  • les pulsations moyennes (et au repos),
  • calories brûlées,
  • nombre de kilomètres parcourus sur la journée,
  • nombre d'étages montés ou descendus (pas très performant lors de notre test),
  • nombre de minutes de sport (objectif hebdomadaire de 150 minutes, par exemple),
  • un contrôleur pour la musique,
  • les notifications de votre téléphone.

Il y a également un bouton qui permet de lancer un menu, où l'on peut démarrer une session de course, définir le mode "ne pas déranger" pour que la montre ne vibre pas, mettre un réveil, faire sonner le téléphone à distance pour le retrouver, et gérer quelques paramètres.

appli
Une application très (trop?) complète

Le Vivosmart HR ne serait rien sans l'application très complète qui exploite les nombreuses mesures prises par les bracelets de Garmin (c'est la même appli pour tous les appareils).

Disponible sur Android et iOS, elle nécessite, pour sauver les données, de se créer un compte Garmin Connect. L'appli est très complète, on peut voir un historique de son activité physique (nombre de pas, minutes de vélo, etc), de ses pulsations et de son sommeil (avec les différences phases).

A vous de choisir ce que vous voulez voir. Si vous ne faites jamais de natation, ça n'a pas d'intérêt de garder l'écran de cette application qui reprend vos séances. Vous pouvez également y entrer des activités manuellement, si vous faites une séance de vélo d'intérieur, pour garder un œil sur vos statistiques.

Vous pouvez également configurer quelques options du bracelet, par exemple le fait que celui-ci vous incite à bouger s'il voit que vous n'allez sans doute pas atteindre vos objectifs.

Vient ensuite l'aspect "social". Garmin Connect permet de rejoindre la communauté d'utilisateurs de Garmin Connect, pour comparer les statistiques d'activités que vous souhaitez partager (et comparer). Encore faut-il trouver des contacts et des amis utilisant également Garmin Connect.

Il est également possible de connecter un compte MyFitnessPal, une autre application sur laquelle vous encodez ce que vous mangez et buvez sur la journée, transformant le tout en calories. Il parait que cela aide à maigrir… Cela permet en tout cas de faire un ratio entre calories brûlées et ingérées.

Il y a également des options très pointues sur l'équipement (vélo, chaussures), mais c'est surtout pour les amateurs avertis.

De manière générale, et certainement parce que l'application existe depuis longtemps et couvre un grand nombre d'appareils différents, l'application est un peu plus brouillonne que celle de Fitbit, par exemple.

Des interactions nombreuses avec le téléphone, mais…

Très complet au niveau du fitness, qu'en est-il des options du Vivosmart HR relatives aux notifications du smartphones ? A priori, un peu à l'instar des smartwatchs sous Android Wear, le bracelet de Garmin affiche la plupart des notifications de votre smartphone.

Il va afficher les nouveaux emails (si vous avez optez pour qu'ils affichent une notification sur votre smartphone, les nouveaux SMS ou messages WhatsApp, et les appels entrants.

A notre avis, Garmin a été un peu trop ambitieux à ce niveau. L'écran vertical et étroit ne se prête pas trop à la lecture de texte. Il faut tordre le poignet et appuyer sur l'écran avec un doigt de l'autre main pour faire défiler le texte de l'email ou du message. Les infos de base comme l'heure et les calories peuvent être affichées dans le sens vertical, mais pas ces notifications.

A moins que votre smartphone soit vraiment perdu au fond de votre poche, ça ne vaut pas trop la peine, et ça n'est pas évident.

D'autant plus qu'il est impossible de répondre aux messages ou aux emails: contrairement aux smartwatchs, il n'y a pas de micro ni d'option permettant de dicter du texte.

g2

Conclusion

Le Vivosmart HR de Garmin est un bon bracelet de suivi d'activité et de sommeil. D'une autonomie de plusieurs jours (les 5 annoncés semblent ambitieux), il doit être gardé nuit et jour, ce qui permet à l'application synchronisant les mesures du bracelet de vous fournir un aperçu et un historique précis de vos activités physiques, de votre sommeil (durée, phases, etc), et de vos pulsations cardiaques.

Toutes ces infos sont intéressantes à consulter au jour le jour, même si on n'est pas un passionné de sport surveillant de près les performances de son corps. Connaitre la qualité de son sommeil, et suivre les statistiques de son rythme cardiaque, cela peut permettre de comprendre pourquoi on se sent bien ou mal, en forme ou fatigué.

L'application, à consulter le plus souvent possible, est un vrai stimulant. Et si ça ne suffit pas, le bracelet vous encourage également, via une petite vibration (optionnelle) ou simplement via la consultation des statistiques sur le petit écran, à bouger davantage, à faire un peu de sport, à atteindre vos objectifs. Tout est bien fait, bien pensé. Couplé à l'application reprenant tout ce que vous mangez, c'est le compagnon idéal pour perdre du poids ou retrouver la forme.

Légère déception du côté des notifications en provenance du smartphone. Garmin veut en faire trop et lire un email ou un SMS sur le bracelet n'a rien de pratique. On n'est loin de ce que proposent les smartwatchs actuelles dans ce domaine.

Un dernier mot sur le design pas spécialement séduisant du Vivosmart. Il tient bien au poignet grâce à un bracelet souple, mais il est relativement épais et plus encombrant que son principal concurrent, le Fitbit Charge HR.

Quoi qu'il en soit, à 149€, le Vivosmart HR se positionne bien au niveau du prix et offre tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un bon bracelet de suivi d'activité. Les smartwatchs, dont celle de Huawei que nous avons testée récemment (vendue minimum 399€), devraient s'inspirer de ces fonctionnalités 'santé' et rentabiliser la présence d'un capteur de pulsation qui ne leur sert finalement pas à grand-chose. 

g1

 
 

Vos commentaires