Google aime la Wallonie: 250 millions d'euros pour un nouveau data center "propre"

Google aime la Wallonie: 250 millions d'euros pour un nouveau data center
google

Google a annoncé, jeudi, en présence du Premier ministre Charles Michel, un nouvel investissement de 250 millions d'euros dans son centre de données à Saint-Ghislain, où un troisième bâtiment doit être inauguré mi-2019.

Depuis 2009, Google est présent en Wallonie, plus précisément à Saint-Ghislain, non loin de Mons, où un data center (un centre très sécurisé hébergeant des serveurs informatiques et donc des millions de gigabytes de données de Google) a été construit.

Et bonne nouvelle: le géant américain semble apprécier la localisation de cette activité, car il va investir 250 millions d'euros pour construire un nouveau data center, sur le site existant. "Ce qui porte l'investissement total de Google en Belgique à 1 milliard d'euros", peut-on lire dans un communiqué de presse. 

L'entreprise y emploie actuellement 350 personnes à temps plein, auxquelles il faut ajouter un millier d'emplois indirects. Et ça devrait donc augmenter d'ici à 2019, avec le troisième site en cours de construction.

Que des bonnes nouvelles, même si on sait que ces data center consomment normalement une très grand quantité d'électricité, surtout pour refroidir les salles remplies de gros ordinateurs.

g7
Les panneaux solaires qui alimentent les data centers

Energie renouvelable…

Mais là aussi, Google a bien bossé. Car il a également montré à la presse ce jeudi, en présence de Charles Michel (Premier ministre) et Alexander De Croo (vice-Premier et ministre de l'agenda numérique et des télécoms), sa nouvelle installation solaire, toujours sur son site de Saint-Ghislain.

Trois millions d'euros ont été investis dans ces travaux depuis environ un an, et ils ont été réalisés par une entreprise belge. 4 hectares de panneaux solaires pour une production de 2,9 Gigawattheures. Couplée à un refroidissement par évaporation utilisant les eaux usées du canal industriel, le site fonctionne "à 100% en énergie renouvelable pour les opérations globales".

Une bel exemple à suivre qui permettrait de combler les fermetures annoncées de centrales nucléaires…


 
 
 
 
 
 

Vos commentaires