En ce moment
 
 

L'Indonésie bloque internet en Papouasie pour tenter d'endiguer la contestation

L'Indonésie bloque internet en Papouasie pour tenter d'endiguer la contestation
Internet

(Belga) Le gouvernement indonésien a confirmé jeudi avoir bloqué l'accès à internet dans sa province de Papouasie secouée par des émeutes depuis le début de la semaine, craignant que la propagation de contenus racistes en ligne n'alimente les troubles.

"Ce matin l'accès internet était complètement bloqué", a indiqué à l'AFP Ferdinandus Setu, porte-parole du ministère des Télécommunications. "Il y avait un très grand nombre de contenus racistes et provocateurs en ligne (...) qui est devenu viral", a-t-il justifié. Les trois opérateurs desservant la région ont coopéré au blocage de l'internet mobile, même s'il était toujours possible de se connecter par le wifi ou par d'autres moyens. Plusieurs villes connaissent depuis le début de la semaine des manifestations qui ont dégénéré par endroits en émeutes avec des bâtiments officiels incendiés et des heurts avec la police dans cette région pauvre située à l'extrême est de l'archipel indonésien. L'arrestation pendant le week-end à Surabaya, sur l'île de Java, de 43 étudiants papous qui manifestaient pour le droit à l'autodétermination a provoqué un mouvement de colère en Papouasie. D'après des organisations de la société civile, des dizaines de manifestants ont été sévèrement réprimés. La police est notamment entrée dans une maison d'étudiants et a brièvement arrêté plusieurs d'entre eux pour avoir manqué de respect au drapeau indonésien. Des activistes ont aussi déclaré avoir été victimes d'actes racistes. Le calme semblait revenu jeudi dans la province après l'arrivée de renforts de quelque 1.200 policiers et 300 militaires. Quarante-cinq manifestants ont été arrêtés et le ministre chargé de la Sécurité Wiranto est arrivé sur place mercredi soir avec les commandants en chef de la police et de l'armée. Jusqu'à présent, aucune information n'a fait état de victimes mortelles. La région riche en ressources naturelles qui abrite quelque 3 millions d'habitants connaît une rébellion indépendantiste sporadique contre la mainmise du gouvernement indonésien. La Papouasie s'est déclarée indépendante en 1961, mais l'Indonésie en a pris le contrôle par la force en 1963 et l'a officiellement annexée en 1969 après un référendum d'autodétermination controversé. De nombreux Papous réclament l'indépendance, à l'instar de la Papouasie Nouvelle-Guinée, autre moitié de cette grande île qui l'a obtenue en 1975 après avoir été une colonie australienne. (Belga)

Vos commentaires