En ce moment
 
 

L'interdiction de TikTok au Pakistan levée une deuxième fois

L'interdiction de TikTok au Pakistan levée une deuxième fois
L'application chinoise est très populaire chez les jeunes pakistanais, particulièrement dans les zones ruralesLionel BONAVENTURE
 
 

Le Pakistan a levé jeudi pour la deuxième fois l'interdictionen vigueur contre l'application de partage de vidéos TikTok, qui avait été bannie pour diffusion de contenus "immoraux et contraires à l'éthique".

La décision des autorités a été prise après un nouvel engagement pris par l'application de prendre des mesures visant à modérer ce type de contenus.

"L'application nous a promis de filtrer et modérer les contenus", a déclaré à l'AFP Jahanzeb Mehsud, un avocat de l'agence de Télécommunications du Pakistan.

TikTok s'est félicité de cette décision.

Une cour de justice dans la ville de Peshawar (nord-ouest) avait ordonné le mois dernier aux régulateurs des télécommunications de bannir l'application pour diffusion de vidéos jugées contraires aux valeurs extrêmement conservatrices du pays.

L'application chinoise - très populaire chez les jeunes pakistanais, particulièrement dans les zones rurales- avait déjà accepté de modérer les contenus après une première et brève interdiction en octobre.

Un des conseillers du Premier ministre Imran Khan avait accusé l'application de promouvoir "l'exploitation, l'objectification et la sexualisation" des jeunes filles.

Les défenseurs de la liberté d'expression ont longtemps critiqué la censure rampante et le contrôle par les autorités de l'internet, des médias en ligne et des journaux papier.

L'an dernier des régulateurs avaient également demandé à YouTube d'immédiatement rendre inaccessible au Pakistan toute vidéo jugée "indésirable", une requête critiquée par les défenseurs des droits.




 

Vos commentaires