En ce moment
 
 

La Belgique sera visible sur Google Street View

Le géant Google va prendre prochainement des photos de plusieurs villes belges qui seront visibles via son service Street View. Celui-ci est un complément de Google Maps et permet aux internautes de regarder des photos de rue sur 360 degrés.

"Nous travaillons actuellement à une version européenne de Street View et nous avons eu ces derniers mois des pourparlers avec les différentes instances de protection de la vie privée en Europe. Nous parcourrons dans les prochaines semaines la Belgique pour prendre des photos", a déclaré Alistair Verney, communication manager de Google pour le Benelux, vendredi à Belga.

Street View, qui est déjà accessible dans plusieurs pays, est un "agréable outil pour naviguer virtuellement dans une ville mais il peut également se révéler utile", explique Alistair Verney. "En combinant Google Maps et Street View, il est possible de rechercher les images d'un alignement précis ou de parcourir virtuellement un trajet défini avec un point de départ et d'arrivée précis", ajoute-t-il.

La mise en service de Street View en Belgique se fera toutefois encore attendre car sa mise en place dépend de "différents facteurs comme le nombre de jours de beau temps sans l'apparition de la pluie". La liste des villes et des communes qui seront visibles n'est pas encore connue mais Google affiche sa volonté de couvrir une large superficie du territoire.

Alistair Verney précise que les visages et les signes distinctifs présents sur les photos sont rendus flous et il est possible, en un clic de souris, d'adresser une plainte à propos d'une photo précise. Avec ces mesures, Google espère régler le problème relatif à la protection de la vie privée.

La Commission belge de protection de la vie privée a déjà eu des contacts avec Google et se montre satisfaite des mesures prises par l'entreprise américaine, même si quelques incertitudes quant au respect de la vie privée demeuren, a précisé Emmanuel Vincart, responsable de la communication de la Commission.


Vos commentaires