En ce moment
 
 

La star du jeu "Fortnite" quitte Twitch pour Mixer

La star du jeu
Tyler Blevins, alias Ninja, le 27 juillet 2019 à New YorkJohannes EISELE

La superstar du jeu vidéo en ligne "Fortnite", Tyler "Ninja" Blevins, a annoncé jeudi qu'elle quittait la plateforme de joueurs Twitch, propriété d'Amazon, pour sa rivale Mixer, filiale de Microsoft.

"Je jouerai en réseau sur Mixer à plein temps à présent", raconte le jeune Américain aux cheveux multicolores, dans une vidéo sur Twitter dans laquelle il singe une conférence de presse, répondant à des questions qu'il se pose à lui-même affublé de déguisements.

"Je sens que je vais revenir aux racines du streaming comme ça", justifie-t-il. Ce transfert est une victoire pour Microsoft, qui tente de doper sa communauté de joueurs et pourrait ainsi bénéficier de l'arrivée sur Mixer des millions de fans de "Ninja".

Plus de 5,4 millions de personnes ont ainsi déjà vu en ligne sa fausse conférence de presse.

Tyler Blevins avait confié l'an dernier au groupe de médias sportifs ESPN que ses activités de jeux lui rapportaient des revenus mensuels à sept chiffres.

Autre vedette de Fortnite, l'Américain Kyle Giersdorf, alias "Bugha", est devenu dimanche dernier à New York le premier champion du monde en solo du jeu, ce qui lui permet d'empocher 3 millions de dollars, à 16 ans.

Fortnite, carton planétaire, a bousculé le secteur du gaming lors de son lancement en 2017.

Microsoft dit travailler à une console nouvelle génération mais que les jeux sur le cloud étaient dorénavant au coeur de sa stratégie.

Google prévoit pour sa part de lancer le service de vidéos en flux Stadia dans 14 pays à partir de novembre. La nouvelle plateforme de jeux vise un modèle d'abonnements façon Netflix qui permettrait aux joueurs d'accéder aux jeux sur le cloud à partir de n'importe quel appareil.

La console de jeux de Microsoft Xbox concurrence la PlayStation de Sony, les deux groupes tentant de s'adapter à une nouvelle ère de jeux hébergés sur le "cloud" - l'internet dématérialisé.

Microsoft capitalise par ailleurs sur le succès de sa Xbox avec un service xCloud, tandis que le secteur scrute Amazon pour voir s'il parviendra à lancer ses propres jeux, fort de son activité de cloud AWS et de la popularité de Twitch.

Vos commentaires