En ce moment
 
 

Les universités francophones de Belgique s'associent dans ce nouveau centre innovant dédié à l'intelligence artificielle

 
 

Un centre dédié à l’intelligence artificielle vient de voir le jour chez nous. Le "TRAIL" rassemble les meilleurs spécialistes des universités de Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette technologie simule certains traits de l'intelligence humaine grâce à l’informatique. L’intelligence artificielle se retrouve dans de nombreux domaines parfois surprenants. 

Experte en compression vidéo, cette société wallonne imagine l’avenir de ses applications sur les voitures autonomes. La diffusion en haute résolution et instantanée se met au service de l’intelligence artificielle. "L'indice de confiance, quand on est proche de 1, ça veut dire que la confiance de détection est préserver. Il y a un besoin de collecter et d'analyser tous les flux autour du véhicule de manière instantanée et fiable", explique Gael Rouvroy, administrateur délégué de IntoPix.

L'entreprise développe aussi d’autres applications comme la correction d’images. "On voit plein de pixels de couleur verte, rouge, un peu n'importe quoi", indique sur une photo Benoît Brummer, doctorant en intelligence artificielle à l'UC Louvain. Les clichés sont améliorés grâce à des algorithmes d'information. "C'est utilisé déjà dans la plupart des appareils photo, c'est pour ça qu'on peut avoir des téléphones portables avec des senseurs minuscules qui arrivent à prendre des photos de bonne qualité".

Collaboration des universités francophones

Utilisée de plus en plus et dans plusieurs domaines, l’intelligence artificielle s’invite dans les secteurs de la sécurité, la mobilité, l’énergie, la construction ou encore la médecine. Dans cette maison de repos d'Anderlecht, le capteur enregistre les données relatives aux chutes des personnes âgées. L'administrateur délégué de Mint’T, Eric Krzeslo explique le principe : "Par exemple pendant la nuit, on peut tout de suite avoir accès à l'image reconstituée donc totalement anonyme pour vérifier ce qui se passe réellement au niveau du résident". Un système dont se satisfait la directrice de l'établissement Stéphanie Crucq : "Nous avons installé ce système, non seulement pour pouvoir améliorer l'environnement du résident ou pour pouvoir comprendre le problème de la chute au départ".

La société se transforme et la Wallonie crée son premier centre dédié à l’intelligence artificielle. Appelée TRAIL, la structure rassemble les plus grands chercheurs en la matière, issus des 5 universités francophones et de 4 centres de recherches. "En nous regroupant et en collaborant, on espère beaucoup pouvoir imprimer le domaine de l'intelligence artificielle pour les particuliers dans les prochaines années", selon Michel Verleysen, Doyen de l’école de polytechnique UCLouvain.

Rassemblée autour de 3 axes : la recherche, la création d’outils et le développement de produits au service des entreprises, cette structure vise désormais à optimiser l’image de marque d’une Fédération Wallonie-Bruxelles innovante et résolument tournée vers l’avenir.




 

Vos commentaires