En ce moment
 
 

Samsung continue de croire aux smartphones pliables: que valent les nouveaux Galaxy Fold3 et Flip3 ?

Samsung continue de croire aux smartphones pliables: que valent les nouveaux Galaxy Fold3 et Flip3 ?
 
Les tests de Mathieu
 

Le géant sud-coréen Samsung a longtemps été largement en tête des vendeurs de smartphones. Même si le chinois Xiaomi, selon certaines analyses des ventes, est récemment venu lui voler cette première place mondiale, Samsung a le devoir, voire l'obligation, de maintenir son statut de leader du marché.

Et ça passe par des innovations. Or, on le sait, les vraies innovations en termes de téléphonie mobile sont rares depuis la sortie de l'iPhone en 2007. Selon Samsung, les smartphones pliables (foldables) sont l'avenir. L'entreprise le prouve en sortant une troisième version de son Galaxy Fold, baptisée Fold3 (à partir de 1.799€), et une deuxième version de son Flip, baptisée pourtant Flip3 (1.049€).


 
 

Fold3: pas de grands changements mais de vraies améliorations

Au niveau du format, Samsung n'a pas trop touché au Fold3. On retrouve l'idée du smartphone utilisable fermé sur un écran étroit (6,2", 2.268 x 832 pixels), et qui, en s'ouvrant, se rapproche du format tablette avec une dalle AMOLED de 7,6 pouces de diagonale (2.208 x 1.768 pixels). Pour une fois, ça vaut la peine de mentionner le surnom donné par Samsung à cet écran: Infinity Flex. Car la grande dalle n'a pas d'encoche pour l'appareil photo frontal, qui est dissimulé – c'est une première – sous l'écran. On aperçoit tout de même des pixels différents si on se rapproche de la zone, et on sent un léger creux en-dessous.

Les nouveautés sont subtiles: un cadre et un dos en aluminium résistant, la compatibilité avec un S Pen spécifique (pointe rétractable), l'étanchéité certifiée IPX8 (une prouesse pour un smartphone avec charnière), un écran qui fait moins 'plastic mou' grâce à l'utilisation du PET (polyéthylène téréphtalate, 80% plus résistant que le Fold2)

Des nouveautés qui rendent le Fold3, à mes yeux, moins fragile. Je n'ai pas eu peur de le déposer, et effectivement, j'ai enfin confiance dans l'écran, qui ne se griffera pas avec un ongle…

Moins fragile, et plus utilisable. D'autant plus que le S Pen, même s'il est en option (avec la housse dédiée qui va avec), augmente le côté 'productivité'. Et c'est bien la cible de Samsung avec le Fold3: une clientèle exigeante qui a besoin d'afficher les choses en grand, ou qui utilisera régulièrement le mode multifenêtre permettant d'afficher jusqu'à 3 applications simultanément. Il faudra cependant 'créer des usages' ou des scénarios pour que l'affichage de 2 ou 3 applications en même temps soient intéressant pour le commun des mortels, et pas uniquement pour les 'professionnels en déplacement'.

Bonne nouvelle: le prix a baissé de 200 euros car le Fold 2 démarrait à 2000€, contre 'seulement' 1.800€ pour le Fold3. Ça reste une somme gigantesque pour un smartphone transformable en tablette. Vous pouvez acheter un excellent MacBook Air à 1.200€ et un bon smartphone à 600€, mais il faudra trimbaler les deux en permanence. Malgré tout, le Fold3 a un prix assez justifié vu qu'il représente une technologie de pointe et que Samsung doit (essayer de) rentabiliser la recherche et développement, et un processus de fabrication nettement plus complexe.

A mes yeux, il reste une vitrine technologique avant tout. A 1.800€, j'aurais très peur de l'utiliser au jour le jour, et ses avantages 'multitâche' me semblent réservés à une clientèle spécifique. 99,99% des gens ayant un smartphone avec écran vertical tenu à une main, aucune application n'est actuellement pensée pour un usage sur une dalle carrée et pliable tenue à deux mains…


 
 

Le Flip3, le pliable 'grand public'

Mon cœur penche plutôt du côté du Galaxy Flip3. Samsung lui a également donné l'étanchéité certifiée et un écran plus solide. Les seuls défauts que je donnais au Flip de première génération se sont donc envolés, et on se retrouve avec un petit carré robuste qu'on déplie pour en faire un smartphone 'normal', avec un écran traditionnel de 6,7" de type AMOLED et affichant 2.640 x 1.080 pixels à un taux de rafraîchissement de 120 Hz.

Deux nouveautés importantes. La première concerne l'écran externe du Flip3, qui est 4 x plus grand (1,9", 250 x 512 pixels), et il peut donc afficher davantage que l'heure ou le nom de l'appelant: les notifications, des widgets style 'alarme' ou 'musique', ou même l'aperçu de l'appareil photo. De bonnes idées :

Autre nouveauté qui change tout: une nouvelle baisse de prix, de 450€ cette fois. Le Flip de première génération coûtait 1.499€, le Flip3 du jour ne coûte 'que' 1.049€. Le prix d'un très bon smartphone, donc. Sauf qu'il est pliable et que vous pouvez le glisser dans n'importe quelle poche.

Selon moi, le Flip3 est LA bonne idée pour ceux qui cherchent un encombrement limité (de moitié). C'est un bel appareil, et il est parfaitement utilisable comme 'simple' smartphone, finalement… Le mode Flex joue même avec le position 'chevalet', et ça peut donner de bons scénarios :


 


 

 




 

Vos commentaires