En ce moment
 
 

Test Diobell: que vaut cette sonnette connectée “belge” à 69€ ?

Les tests de Mathieu: que vaut la Diobell, une sonnette connectée “belge” qui vise la simplicité et le petit prix ?
 
Les tests de Mathieu
 

Le marché des appareils électroniques à destination du grand public est largement dominé par des entreprises américaines (surtout pour le développement et le logiciel) et asiatiques (pour la fabrication du matériel). Au milieu, on dit que la plupart du temps, les Européens sont là pour consommer. 

Mais ça n’est pas toujours vrai. Notamment grâce à une entreprise belge, Chacon. Bien connue pour ses accessoires dans le domaine de l’électricité, l’entreprise commercialise aussi des produits “maison connectée” depuis la création de la marque DiO en 2008. Même si Chacon appartient depuis deux ans au français Cabasse Group, il continue de commercialiser des produits tels que la DIOBELL, une sonnette connectée vendue au prix raisonnable de 69€ (dans sa version B02 avec appareil photo). Je l’ai installée et voici mon verdict. 


Basique, rapide, efficace

L’installation de la Diobell est assez simple, car tout est sans fil. Vous installez la sonnette où bon vous semble (pas trop loin car il faut qu’elle puisse se connecter au Wi-Fi…), vous installez l’application DiO One sur votre smartphone, et vous reliez les deux en suivant les instructions (il faut scanner un code QR via la caméra, voir ci-dessus). Ensuite, vous connectez le carillon (sans fil, lui aussi) à la sonnette, et vous le placez où vous le souhaitez dans votre maison. C’est l’histoire de quelques minutes. 

Malgré le prix plancher, la Diobell offre des prestations intéressantes. Que se passe-t-il lorsque quelqu’un sonne ? Le carillon retentit (c’est la base, finalement). Ensuite, une notification de l’application arrive sur votre téléphone: elle contient une photo de bonne qualité de celui qui vient d’appuyer sur le bouton, et vous propose alors de parler avec lui (il s’agit bien d’une conversation audio, et non vidéo). C’est comme si vous décrochiez un appel et discutiez :

Stable (dans la plupart des cas)

Lors de mes tests, tout s’est bien passé, globalement. Le son qui sort de la sonnette pour converser n’est pas très puissant, et pourrait être insuffisant dans une rue très bruyante. La stabilité est au rendez-vous au niveau de l’application, même si sur une quinzaine de visites, à deux reprises, la notification a mis 10 minutes à arriver sur mon smartphone (capricieux Wi-Fi...). Comptez théoriquement 3 à 4 secondes avant de recevoir la notification, et autant pour commencer à discuter. Rien de rédhibitoire. 

J’ai essayé à distance (en me déconnectant du Wi-Fi pour passer en 4G), et ça fonctionne également. Idem pour le soir: dès qu’il fait sombre, des petites lumières rouges s’activent et vous recevez donc une photo en noir et blanc, mais qui s’avère de qualité suffisante:

Une autonomie douteuse…

A 69€, ce qui est peu comparé aux propositions plus abouties d’Arlo (à partir de 199€) ou Nest (279€), il faut accepter quelques défauts. 

La finition est assez moyenne. Il s’agit de simple plastique, tout est très léger. Malgré la visse de sécurité située sous la sonnette, je pense qu’il est facile de l’arracher car elle est clipsée de manière assez sommaire sur un socle pas bien costaud.

Au niveau de l’autonomie, c’est plus compliqué à gérer par rapport à la concurrence qui fonctionne sur batterie. Il y a 4 piles AA dans la sonnette, et deux dans le carillon. Mon exemplaire de test n’était pas neuf, il avait déjà servi, mais après quelques jours de tests, il y avait déjà un avertissement de batterie faible. Selon le nombre de personnes qui sonnent par semaine, et la durée de vos (éventuelles) conversations audio qui suivront, vous devrez compter sur une autonomie située entre moyenne et médiocre. Mais je suis incapable de vous donner une durée précise, et Chacon ne le mentionne pas sur son site. 

Bien entendu, au niveau des fonctionnalités, c’est limité à ce que je viens d’expliquer. Chez Nest ou Arlo, une séquence vidéo est enregistrée dans le cloud dès que quelqu’un sonne, et même dès que quelqu’un s’approche de votre porte si vous le souhaitez. Plus chères, ces sonnettes nécessitent aussi un abonnement de quelques euros par mois. 

Globalement, cependant, vous en aurez pour votre argent. A 69€, il est difficile de trouver un appareil connecté aussi pratique et qui fonctionne entièrement sans fil. 


 
 
 
 

 




 

Vos commentaires