En ce moment
 
 

Test Sennheiser Mobile Kit: le plus compact et le plus pratique des micros pour smartphone ?

Les tests de Mathieu: vous adorez (vous) filmer avec un smartphone ? Ce kit très pratique va décupler la qualité du son
 
Les tests de Mathieu
 

Pour 229€, le spécialiste allemand de l’audio propose un trépied, une solide pince pour smartphone, des câbles et un micro hautement directionnel, qui permet d’enregistrer un son de qualité avec son smartphone. Imbattable.

C’est une tendance de fond depuis l’arrivée de YouTube et des autres plateformes de partage et de création: les gens consomment de plus en plus de vidéos en ligne. Derrière ces vidéos, il y a souvent des amateurs, des passionnés qui parlent de tous les sujets possibles et imaginables (c’est d’ailleurs ce qui fait le succès de ces plateformes: on y trouve vraiment de tout). 

Si les “pros” de YouTube, ceux qui en vivent, ont tout l’équipement nécessaire (studio insonorisé, caméra, micro, etc) pour délivrer une qualité optimale, c’est rarement le cas des autres. Beaucoup de créateurs (et d’influenceurs), quelle que soit la plateforme, se contentent de tenir leur smartphone en mode “selfie”, puis de publier leur séquence. 

La qualité d’image augmente au fil des générations de smartphone (la caméra frontale atteint souvent 32 MP), donc pas trop de souci de ce côté-là. C’est surtout au niveau du son que les limites se font inévitablement ressentir. Et c’est là que Sennheiser, le spécialiste allemand de l’audio pour professionnel et particulier, intervient. 


Un “Mobile Kit” complet à 229€

Plutôt que de proposer un simple micro à brancher sur un smartphone (ça existe depuis longtemps), l’entreprise européenne a été maline, en commercialisant dernièrement un Mobile Kit. Pour 229€, vous avez:

  • Un micro ‘canon’ MKE 400 de nouvelle génération
  • Une pince universelle pour loger votre smartphone
  • Un petit trépied servant de poignée une fois replié
  • Deux câbles pour relier le micro au smartphone 

Il suffit donc, vous l’avez compris, de fixer le smartphone dans la pince (il y a des caoutchouc pour ne rien griffer), et la pince sur le trépied. Puis de connecter le micro avec l’un des petits câbles bleus verrouillables (ils ne se détacheront pas) et en spirale (ils ne traîneront pas) au smartphone. 

Choix étrange: Sennheiser n’a mis que deux câbles avec mini-jack des deux côtés dans le kit. L’un est avec une fiche de type TRS et l’autre TRRS (différence: le nombre de stries noires). C’est parfait pour correspondre à tous les appareils photos et smartphones dotés de prises mini-jack, mais ces derniers sont de plus en plus rares sur les modèles haut de gamme. Or, il est fort à parier que ceux qui investissent 229€ dans un tel kit soient équipés des meilleurs smartphones Android du moment, signés Samsung, OnePlus, Xiaomi, Oppo, voire Huawei pour les plus téméraires. Des appareils qui, comme l’iPhone, ont supprimé le mini-jack depuis longtemps. Seuls Sony et LG continuent d’inclure ce port pour casque et micro, mais ils ne vendent pratiquement plus de smartphones chez nous. Notez qu’étrangement, la plupart des smartphones entrée et milieu de gamme n’ont jamais cessé d’inclure ce type de port mini-jack. 

Bref, pour relier le kit via de l’USB Type-C, vous devrez probablement penser à acheter le câble proposé séparément par Sennheiser, baptisé CL 35 USB-C (environ 29€), ou à utiliser un adaptateur. Pour mon test, j’ai utilisé le câble de Sennheiser. 

Le trépied Manfrotto est de bonne qualité et en appuyant sur le bouton rouge, on peut bouger la boule pour la fixer dans une autre position. Quant à la pince, elle permet des rotations du smartphone mais en position verticale, ce n’est pas évident de maintenir le téléphone et d'y fixer la fiche USB Type-C du micro: 

 
 

Vérifiez votre application caméra

Les fabricants de smartphones (en dehors d’Apple) ne pensent pas tous à l’utilisation d’un micro externe. Donc si vous utilisez l’application caméra de base, il est probable que vous ne puissiez pas sélectionner le micro de Sennheiser comme source pour capter le son. J’ai essayé sur des OnePlus, des Huawei, des Oppo, avec le même constat: impossible de sélectionner le micro, l’application ‘caméra’ prend par défaut ceux du smartphone. Il n’y a qu’avec le Samsung Galaxy S21 Ultra que j’ai réussi, en mettant le mode ‘Video Pro’, à sélectionner le micro de Sennheiser branché en USB. Bravo au fabricant sud-coréen d’y avoir pensé. 

Pour les autres, pas de stress. En téléchargeant l’application Open Camera (gratuite mais assez brouillonne), il est possible de cocher l’option “utiliser le microphone externe s’il est branché”. Ce n’est pas idéal car on ne peut pas vérifier (à moins de faire un test) que le micro de Sennheiser est réellement pris en compte, mais ça fonctionne. D’autres applications le permettent sans doute, à vous d’essayer. Par contre, j’ai essayé d’installer l’application Samsung Camera (via des sites de téléchargement parallèles comme apkpure) sur d’autres smartphones, mais ça ne fonctionne pas. 


 

Et ça change tout

Un micro externe très orienté, ça fait la différence par rapport aux deux ou trois petits micros omnidirectionnels intégrés aux smartphones, dont le but est d’enregistrer tout le son ambiant !

En tant que journaliste à RTL info, nous tentons de faciliter la prise d’images en toutes circonstances, notamment à l’aide de kit avec iPhone développés sur mesure. Nous utilisons cependant un micro classique relié avec câble lightning à l’iPhone, ce micro étant ensuite glissé dans une perche pour être placé devant la poitrine de l’interlocuteur. C’est l’idéal pour enregistrer le son d’une personne qu’on interviewe, mais ça nécessite d’avoir un grand trépied pour déposer solidement le smartphone, vu qu’il faut tenir la perche. Au final, on se retrouve avec un sac à dos et un trépied.

La solution de Sennheiser permet de se passer du micro et de la perche, et dès lors du trépied (même si ce dernier apportera plus de confort pour de longues interviews et pour stabiliser l’image). Le micro MKE 400 est un micro dit ‘canon’, c’est-à-dire qu’il concentre la prise de son sur ce qui se passe exactement devant lui. Dans la plupart des cas, c’est suffisant pour annuler les petits bruits ambiants parasites et se concentrer sur la personne qu’on interroge. J’ai mené plusieurs tests et non seulement on entend mieux l’interlocuteur (son plus propre, qui ne résonne pas), mais en plus, effectivement, les bruits ambiants sont atténués, voire disparaissent s'ils sont faibles. Cela ne remplace pas le micro sur perche placé juste devant la bouche de l’interlocuteur, mais c’est 10 fois plus efficace que les micros omnidirectionnels embarqués dans le smartphone

Notez que l’interlocuteur, dans le cas des influenceurs ou créateurs dont je parlais au début, ce sera souvent eux-mêmes, en selfie pour vérifier le cadrage. Mais ça ne change rien: le son est meilleur car il isole la voix, il lui donne du corps, de la chaleur, de la présence. 

Conclusion

Un bon 8/10 pour ce kit mobile de Sennheiser. Pour un prix raisonnable (229€ au lieu de 199€ pour le micro MKE-400 seul), il intègre un trépied de bonne qualité (signé Manfrotto, le spécialiste), une solide pince Sennheiser en métal pour fixer n’importe quel smartphone, et ce fameux micro hautement directionnel en forme de canon, intégrant un tube d’interférence acoustique. Il se concentre sur le sujet qui parle en face de lui, et exclut les bruits parasites. 

Le résultat n’est pas parfait si on compare à des solutions plus ‘pro’ (micro-cravate ou micro traditionnel placé devant la bouche de l’interlocuteur), mais ce kit de Sennheiser est clairement la solution la plus compacte, la plus légère et la plus pratique pour enregistrer un son de bonne qualité lors des interviews ou des ‘vidéo selfie’ très utilisées par les créateurs de contenu, les influenceurs, etc.

J'aurais mis 9/10 si Sennheiser avait pensé à intégrer le câble USB-C, mais il est en option (environ 29€, ou alors vous essayez avec des adaptateurs...): il n'y a que des câbles mini-jack, or peu de smartphones disposent encore de cette entrée micro/casque... Il aurait été judicieux également de permettre la position verticale du smartphone pour filmer de cette manière, mais ça n'a pas été prévu. 

Parmi la concurrence, Rode propose également un kit pour ‘vlogger’ en USB-C. Le micro semble moins directionnel, mais il y a une petite lampe.

Photos du Mobile Kit de Sennheiser :








  

 




 

Vos commentaires