En ce moment
 

Une caméra de surveillance sans-fil équipée d'un panneau solaire pour 160€: tient-elle le coup en Belgique ?

Une caméra de surveillance sans-fil équipée d'un panneau solaire pour 160€: tient-elle le coup en Belgique ?
caméra, surveillance, reolink

Reolink est une jeune marque chinoise qui a la bonne idée de vendre ses produits directement aux consommateurs, en ligne. On vous en a déjà parlé avec l'Argus, une petite caméra de surveillance fonctionnant sans-fil et sur piles.

Cette semaine, on en reparle car la version 2 de l'Argus est sortie. Pas de changements en vue au niveau du fonctionnement général, mais plutôt au niveau des options d'alimentation. Alors que l'Argus sortie en 2017 fonctionnait sur 4 piles CR123 qu'il faut remplacer plus ou moins régulièrement selon la configuration (plus d'infos dans notre test), la version 2 est livrée avec une batterie rechargeable signée Samsung, de 5.200 mAh.

Soit vous achetez une batterie supplémentaire (25€) et vous les faites tourner pour avoir toujours de l'énergie, soit, et c'est le plus intéressant, vous optez pour l'accessoire 'panneau solaire' à 30€. C'est cette dernière option que nous avons essayée.

argu

Un panneau solaire pour du vrai sans-fil: utilisable en Belgique ?

Il faut reconnaitre que les piles de la version 1 de l'Argus n'ont tenu que quelques mois, même en veillant à ce que la caméra n'enregistre les mouvements dans le garage que durant la nuit ou certaines heures de la journée ou personne n'est supposé y aller. Le pack le moins cher de CR123 sur Amazon est de 18€ pour 10 piles. C'est raisonnable mais un peu contraignant.

Reolink a bien compris le problème et intègre désormais une batterie rechargeable dans sa caméra, et un petit panneau solaire en option, qui chargera cette batterie quelques heures par jour, de quoi éviter la panne en toute circonstance.

C'est bien pratique si on place l'Argus 2 à l'extérieur. Etanche, elle supporte en effet la pluie et l'humidité. Le panneau solaire allonge un peu la durée de l'installation, mais il est léger et orientable. Réfléchissez bien à sa position, et on vous conseille tout de même de le protéger autant que possible du vent et de la pluie, car sa finition n'est pas très soignée.

Il y a un câble noir de plusieurs mètres qui part du panneau, vous pouvez donc le placer dans la zone de votre choix puis le relier à votre caméra, mais ça ne sera pas très joli sur votre façade, à moins de soigner la finition et de cacher le câble. La caméra est fournie avec une protection en silicone qui couvre le raccord entre le câble et la caméra.

Nous avons attendu quelques semaines avant d'écrire cet article, pour voir si la solution tenait le coup en Belgique... Malgré une semaine de temps maussade avec peu de soleil et un orage, tout fonctionne toujours normalement et la luminosité belge du printemps semble suffisante pour maintenir la caméra chargée de jour comme de nuit.

appli

Conclusions

Reolink parvient à nouveau à proposer une petite caméra de surveillance bien foutue, avec un bon rapport qualité-prix. 130€ pour l'Argus 2 avec batterie rechargeable, à laquelle il faut idéalement ajouter une batterie supplémentaire (25€) ou mieux, un petit panneau solaire (30€) pour ne plus devoir se soucier de son alimentation.

L'Argus 2 devient dès lors une réelle caméra de surveillance extérieure, qui fonctionne en Wi-Fi et qui se recharge avec le soleil. Après trois semaines d'utilisation, l'ensemble nous a convaincu: tout fonctionne. Son utilisation (explications dans le test de la version 1) doit être intelligemment configurée, mais elle permet le streaming en direct de ce qui se passe dans votre jardin, et surtout elle enregistre, sur une carte microSD (non fournie), tous les mouvements sous forme de séquences vidéos. L'application donne accès à une ligne du temps avec toutes les séquences. Pas besoin d'abonnement, donc, même si l'option d'un enregistrement dans le cloud (sur les serveurs de Reolink, donc) est en développement.

Deux petits bémols, mais vu le prix, il ne faut pas trop en demander. Le Wi-Fi n'est pas le plus performant des caméras de surveillance. Fixée sur le mur extérieur de notre salon où se trouve un routeur Wi-Fi, la caméra a eu du mal à se connecter durant les premiers jours, avant d'accrocher le signal de manière permanente ensuite. Depuis deux semaines, tout va bien. Essayez avant de choisir définitivement son emplacement…

Autre bémol: si la caméra est très bien finie, la qualité de fabrication des accessoires de fixation et du panneau solaire nous font craindre une durée de vie limitée. La batterie intégrée est de qualité (Samsung), mais tiendra-t-elle le coup durant l'hiver, avec des grosses gelées nocturnes ? Et le panneau solaire va-t-il supporter neige, pluie, vent, grêle ? On vous le dira dans quelques mois…

Vos commentaires