En ce moment
 
 

Une télécommande sans-fil et sans bouton pour contrôler tous vos appareils connectés: la 'Spin remote' tient-elle ses promesses ?

Une télécommande sans-fil et sans bouton pour contrôler tous vos appareils connectés: la 'Spin remote' tient-elle ses promesses ?
spin remote, smart home

Alors que les assistants personnels et vocaux sont à nos portes (Amazon devrait lancer une version française d'Alexa, plébiscitée dans le monde anglo-saxon, dans les mois à venir), les Néerlandais de Spin remote ont l'audace et le courage de commercialiser un genre de télécommande universelle, sans bouton physique, sur pile, et qui a l'ambition de contrôler tous les objets connectés de votre maison avec… des gestes. RTL info a pu tester cet objet unique en son genre.

Les objets connectés se multiplient dans les maisons. Et on ne parle pas forcément ici de systèmes de domotiques complexes, mais simplement d'une enceinte réseau, d'une télévision, d'ampoules ou de thermostat connectés à votre réseau domestique, afin d'être contrôlables à distance.

Mais voilà, le constat est le même depuis quelques années, et c'est l'un des principaux freins à la 'smart home': il y a une application par objet, et les contrôler devient finalement plus fastidieux qu'autre chose. Il faut lancer l'application adéquate, et si elle est bien faite, en quelques secondes vous augmentez le volume de votre enceinte ou changez la couleur de vos ampoules.

C'est là qu'intervient la Spin remote (remote signifie télécommande en anglais). Ce petit cône métallique tronqué, développé depuis quelques années par une jeune entreprise néerlandaise, a l'ambition d'être la télécommande universelle des objets connectés de notre maison. Elle est sans bouton physique et mise sur une gestuelle bien précise. Elle fonctionne avec deux piles crayons et est équipées d'émetteurs Wi-Fi, Bluetooth et infrarouge…

Une belle idée, mais…

L'idée est intéressante et pleine de bon sens, mais signalons tout de suite qu'elle est (ou va être) sérieusement concurrencée par les nouveaux assistants vocaux d'Amazon (le boitier 'echo' avec la fameuse 'Alexa') et de Google, entre autres.

Une intelligence artificielle qui rencontre un succès fulgurant dans le monde anglo-saxon: toutes les marques d'objets connectés, quelles qu'elles soient, veulent être compatibles et contrôlées par Alexa !

La Spin remote, cependant, va encore plus loin dans la simplicité: il suffit de tourner le cône dans le sens des aiguilles d'une montre pour augmenter le volume de notre enceinte Sonos, par exemple.

screenshots
Les principaux écrans de l'application

Une installation facile…

L'installation de la Spin remote est relativement simple. Une fois connecté à votre réseau Wi-Fi, le cône reconnait directement les appareils qui y sont reliés et qu'il peut contrôler. Deux des objets connectés parmi les plus répandus ont été repérés en quelques secondes lors de notre test: notre enceinte réseau Sonos et nos ampoules connectées Hue (Philips).

Il faut alors créer des profils, idéalement un par objet que vous souhaitez contrôler.

On a commencé par la couleur jaune, qui est donc présente au-dessus et en dessous de notre Spin remote lorsque celui-ci contrôle notre enceinte Sonos Play:5. Reste à configurer les gestes et les mouvements de votre choix, pour contrôler par exemple le volume ou la chanson suivante. Il suffit d'appuyer sur l'une des icônes via l'application Spin remote, puis de lui assigner une action. Nous avons choisi de gérer le volume en faisant tourner sur lui-même le cône, qu'on peut laisser déposer sur une table ou prendre en main. Le résultat fut très satisfaisant et fiable, dès les premières secondes. En revanche, pour passer d'un morceau à l'autre, il faut utiliser la zone tactile que représente la partie la plus large du cône tronqué. Et là, c'est nettement plus aléatoire, les gestes 'haut-bas' ou 'gauche-droite' se confondant, tout comme le fait de tapoter une fois au centre de la zone, ce qui supposé mettre la chanson en pause ou en play.

Nous avons ensuite configuré un profil mauve pour nos ampoules connectées Hue. Pour varier l'intensité de la lumière, on a assigné le même mouvement que pour le volume de notre enceinte réseau. Il est possible également varier les couleurs ou d'éteindre/allumer les ampoules avec le même genre de mouvements. Et le résultat est assez satisfaisant également, même si on aurait aimé pouvoir passer d'un profil à l'autre, par exemple.

Sachez également que la Spin remote contrôlera "bientôt" le thermostat Nest, et peut déjà contrôler certaines marques de télévisions connectées (Samsung notamment, leader du marché).

… mais une stabilité hasardeuse

Pour passer d'un profil à l'autre, donc pour qu'un même mouvement puisse modifier le volume de l'enceinte ou l'intensité des ampoules, il "suffit" de tapoter deux fois sur le sommet du cône. Ce qui change la couleur affichée sur ou sous le cône (jaune ou mauve, en fonction du profil, donc). Mais hélas, le changement n'est pas toujours immédiat, ou trop lent, et on se met à tapoter de nombreuses fois, à perdre du temps.

Nous avons également rencontré d'autres problèmes de stabilité avec cette télécommande. Par exemple, nous avons dû relancer plusieurs fois, lors de notre semaine de test, l'application Spin remote pour 'réveiller' notre cône et lui permettre de contrôler à nouveau les objets configurés.

Egalement, avec notre Sonos, alors qu'on passe d'un contrôle habituel avec le smartphone (pour trouver une chanson, par exemple) à l'utilisation de la Spin remote, il y avait parfois des petits bugs, comme des interférences entre les deux moyens de contrôler l'enceinte réseau… Très vite irritant.

spin001
En tapotant deux fois sur le S, on change de profil et de couleur

Un problème typique de certains objets connectés

Tout cela est dommage, mais ça représente bien LE gros défaut des objets connectés en manque de développement ou de précision à l'heure actuelle: un manque de stabilité qui ne pardonne pas. On peut accepter quand un décodeur ne change pas assez rapidement de chaine de temps en temps.

Mais si on ne parvient plus à contrôler le volume d'une enceinte ou à éteindre les lampes, c'est nettement plus embêtant, et seuls les geeks auront la patience de chercher une solution au problème…

Un problème qui ne concerne pas tous les objets connectés, précisons-le. On a testé de nombreuses marques qui présentent une grande stabilité, une grande confiance et donc une grande cohérence dans l'utilisation quotidienne (thermostat Nest, caméra extérieur Netatmo, etc…). Pour les autres acteurs, trop jeunes ou trop peu expérimentés, il est très risqué de se lancer sur le terrain miné des objets connectés.

La Spin remote, 99 euros,est donc destinée (presque) exclusivement aux geeks ou aux fans de la maison connectée, qui acceptent les petites instabilités et qui adorent jouer aux experts en domotique…

spin003
La Spin remote, à laisser trainer au milieu du salon connecté...

 

 

Vos commentaires