En ce moment
 

Yahoo! ouvre un studio à Paris pour multiplier son offre de vidéos

Yahoo! ouvre un studio à Paris pour multiplier son offre de vidéos
Yahoo! a ouvert un nouveau studio à Paris qui doit lui permettre de multiplier par sept sa production de vidéos, et grâce auquel il espère doubler son audience sur mobile en FranceKAREN BLEIER
Internet

Yahoo! a ouvert un nouveau studio à Paris qui doit lui permettre de multiplier par sept sa production de vidéos, et grâce auquel il espère doubler son audience sur mobile en France, a-t-il annoncé vendredi.

Installé dans ses bureaux parisiens, le studio de 70 m2 n'a rien d'un plateau de télé. Equipé comme un appartement moderne, il comprend un salon avec canapés et plantes vertes, et une grande cuisine. Les caméras et éclairages sont suspendus au plafond, pour se faire les plus discrets possibles...

Un dispositif qui a coûté plusieurs centaines de milliers d'euros, et qui reflète la devise d'Alexandre Delperier, directeur des contenus de Yahoo! France: "être différents et ne pas faire de la télé".

Grâce à cet outil, Yahoo! va lancer de nouveaux rendez-vous à l'esprit décalé, en plus de son émission phare "Yahoo foot", présentée par l'ancien bleu Vikash Dhorasoo.

"Notre volume de production de vidéos va être multiplié par sept, et en plus de nos émissions récurrentes, ce studio nous donne une capacité supplémentaire pour réagir à l'actualité. Et dans un univers de la vidéo qui se réinvente tous les six mois, nous pourrons créer les formats qui marcheront demain", explique le responsable.

Sur le créneau très porteur du sport, Yahoo va rajouter à son escarcelle des émissions sur la NBA et le tennis. Le média 100% internet diffusera aussi des entretiens avec des personnalités politiques ("Politacotac"), fera découvrir des femmes engagées ("Décomplexées") et partagera des expériences positives pour l'environnement ("Green").

"Notre objectif, c'est de doubler le nombre d'utilisateurs sur mobile de Yahoo!", a précisé Alexandre Delperier.

Si le groupe évolue dans un marché très disputé, "avec son audience de plus de 13 millions de visiteurs uniques par mois (source Comscore) et sa vaste base d'utilisateurs en France (5 millions de logins actifs chaque mois, selon des données internes), Yahoo! a plus que jamais sa place dans le paysage médiatique, et a une vraie carte à jouer, non seulement comme agrégateur, mais aussi à travers le développement de ses propres contenus", plaide-t-il.

Pour preuve, plusieurs vidéos de Yahoo sur les "gilets jaunes", dont l'une montrant l'agression d'Alain Finkielkraut, ont fait récemment le tour du web et du PAF. Et Yahoo Foot a engrangé 900.000 vues à l'occasion du match PSG/Manchester.

Cet investissement traduit enfin les ambitions de la maison-mère de Yahoo, Verizon Media (ex-Oath). Cette filiale de l'opérateur américain Verizon regroupe ses activités dans les médias (Yahoo, TechCrunch, le HuffPost) et la publicité (notamment via un partenariat majeur avec Microsoft), issues des rachats d'AOL (2015) et Yahoo (2016).

Vos commentaires