En ce moment
 
 

"4 degrés le matin, 25 l'après-midi": la météo explique-t-elle le grand nombre de malades en ce moment?

Vous vous demandez sans doute comment vous habiller pour ne pas avoir trop froid le matin ou trop chaud l'après-midi. La période est propice aux refroidissements, ajoutez à cela la rentrée scolaire et l'échange des microbes et vous obtenez une série de virus et d'infections chez les médecins.

Parmi les patients de cette docteure à Namur ce matin, il y a André, écharpe autour du cou, malade depuis deux jours. Après avoir testé l'automédication sans succès, le voici chez le médecin. "Fatigué, on a mal la gorge, des toux", décrit-il.

Environ un patient sur deux est victime d'une infection virale respiratoire. Cette semaine, les refroidissements occupent les journées de Véonique Grimaldi, médecin généraliste.

"Pour l'instant, on a quand même une réapparition de tout ce qui est pharyngites, rhinites, les angines commencent à arriver un petit peu", explique-t-elle.

Pour ce patient, elle conclut à une pharyngite. Son métier l'amène à passer beaucoup de temps à l'extérieur.

"Le matin, il fait 4 degrés, on se retrouve en pleine après-midi, il fait 25 degrés, on ne sait plus comment s'habiller. Et puis le froid met l'organisme à rude épreuve : ça diminue l'immunité, ça fragilise au niveau de la gorge et les virus en profitent et s'installent", ajoute le médecin, qui recommande à son patient de bien se couvrir et se reposer.

La rentrée explique en partie cette hausse du nombre de malades : les retrouvailles et la proximité favorisent l'échange de microbes.

Vos commentaires