En ce moment
 
 

"C'est le paradis": à Charleroi, des malades oublient leur cancer grâce à une équipe de bénévoles

 
 

Vivre avec la maladie est toujours une épreuve pour les personnes concernées. Depuis cet automne à Charleroi, une Maison Mieux-Être accueille des patients atteints d'un cancer, entre le jour du diagnostic jusqu'à leur guérison. Un lieu neutre, loin de l'hôpital, qui répond aux besoins quotidiens des malades. Jimmy Méo et Patrick Lejuste se sont rendus sur place.

Nos journalistes ont rencontré Maria. Soin du visage, masque, exfoliation… elle était en train de se faire dorloter et de s'offrir un moment de détente, juste pour elle. Elle n'est pourtant pas dans un institut de beauté. Dans le centre du "mieux-être" de Charleroi, elle vient en quelque sorte soigner son cancer. "C'est une très bonne sensation de détente, de bien-être, ça fait du bien pour le moral", confie Maria.

"Le but de l'esthétique sociale est d'accompagner le patient, de lui procurer une détente, un confort. Pour qu'il puisse s'échapper de la maladie, se confier", explique Belgin Esen, esthéticienne sociale.


"On participe à chaque séance à 2€, pas plus"

Du diagnostic jusqu'à un an après la guérison, la Maison Mieux-Être aide les patients à mieux vivre leur maladie. Il s'agit d'un endroit neutre où ils peuvent passer du temps, se faire masser, faire du sport… pour se sentir mieux mentalement. "Il n'y a pas de blouse blanche, mais également pas de frais, ou peu. On participe à chaque séance à 2€, pas plus", explique la coordinatrice du centre, Anne Humblet.


Des bénévoles et la générosité d'un bienfaiteur ont permis de créer le centre

Pour offrir un service accessible financièrement, ce sont des bénévoles qui s'investissent dans la structure: des esthéticiennes ou des sophrologues qui donnent quelques heures de leur temps gratuitement. Résultat: notre témoin, Maria, se sent tout simplement entourée d'amis, comme chez elle. "Pour ne pas me sentir seule à la maison toute la journée. Et puis le bien-être et les bons soins qu'on me donne ici, c'est formidable, c'est le paradis", confie Maria.

La Maison du Bien-Être appartient en réalité au Grand Hôpital de Charleroi - Notre Dame, mais l'endroit ne vit que de dons. Et si tous les travaux d'aménagement ont pu être réalisés, c'est essentiellement grâce à un legs de plusieurs centaines de milliers d'euros.


 




 

Vos commentaires