En ce moment
 
 

90 secondes pour comprendre pourquoi on va continuer à manger de la viande

90 secondes pour comprendre pourquoi on va continuer à manger de la viande
 
 

La charcuterie … cancérigène, au même titre que le tabac ou l’amiante. On verra que si ces 3 éléments sont mis sur le même pied d’égalité, ils sont loin d’avoir la même dangerosité.

La viande et les charcuteries cancérigènes, ce n’est pas moi qui l’affirme évidemment. Je ne suis pas scientifique. C’est la fondation belge contre le cancer. Fondation … ravie de la publication du rapport de l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé.

Pour la première fois, elle officialise un lien entre le cancer et un élément de l’alimentation. Pour la fondation, il était temps d’en parler. 30 à 35 % des cancers de par le monde sont liés à l’alimentation.

Avec une nuance très importante : le plus grand facteur de risques liés à l’alimentation, c’est le surpoids. Et donc plutôt que de se focaliser sur un seul aliment c’est surtout le mode de vie qu’il faut remettre en question.


Mais tout de même, la charcuterie se retrouve dans la même catégorie que le tabac, l’amiante et l’alcool

Oui. Fumer, boire de l’alcool et manger de la charcuterie provoquent des cancers avec autant de certitudes. Ces éléments sont donc tous placés au niveau 1 des catégories d’évidence scientifique de lien de causalité entre l’exposition et la maladie.

En clair, cela signifie que la preuve qu’il y a un lien entre le cancer et la viande transformée est aussi grande que la preuve qu’il y a un lien entre le cancer et le tabac.

Mais cela ne place pas ces deux éléments sur le même niveau de dangerosité. Le tabac engendre un million de morts par an dans le monde par cancer. La viande transformée … 34 000 cas par an.

La proportion n’est donc évidemment pas la même.


C’est ce qui explique aussi alors que les pesticides ne se trouvent pas au même niveau dans ce classement

Oui ça peut paraître curieux…

Mais à nouveau, cela s’explique par le niveau de preuves de liens de causalité entre la maladie et l’exposition aux pesticides.

Il n’existe actuellement aucune étude du Centre international de recherche sur le cancer, l’agence spécialisée de l’OMS, l’autorité la plus élevée au niveau international… aucune étude qui établit le même niveau de preuves de causalité.

En l’absence de cette preuve, plusieurs pesticides sont placés au niveau 2 de cette évaluation. Donc avec un risque probable, comme la viande rouge.



 

Vos commentaires