En ce moment
 
 

A l'aube des vacances, les produits de régime abondent sur les réseaux sociaux: leur efficacité est-elle au rendez-vous ?

 
 

Avec l'arrivée des vacances, les promos pour des produits de régime fleurissent un peu partout, et notamment sur les réseaux sociaux. Des boissons ou des pilules miracles qui sont censés nous faire perdre plusieurs kilos rapidement. Le problème, c'est qu'évidemment leur efficacité n'est pas toujours au rendez-vous.

D’abord, elles montrent un peu de sport qui dévoile joliment leur silhouette enviable. Mais la photo suivante est celle du produit magique. Des gélules coupe faim, des protéines de laboratoire ou du thé vert aux vertus amincissants. Certaines stars des réseaux sociaux promettent que cela marche et partagent même leur secret avec un rabais de 30%.

"On regarde les régimes faciles et rapides, sans complications. Tout ce qui est protéiné, les shakers, les brûleurs de graisse. Je ne sais pas ce que cela a brûlé mais sûrement pas de la graisse", témoigne Joddie Bastin, une habitante de Sprimont, en région liégeoise.

"J’ai payé pour rien"

Après quelques années d’expérience dans le monde merveilleux des régimes, ne lui parler plus de ces formules sans effort et de ces produits miraculeux. "J’ai essayé, j’ai payé mais je sais que j’ai payé pour rien et que j’ai perdu de l’argent", confie cette infirmière.

Comme elle, des milliers de personnes sont prêtes à faire quelques efforts pour une perte rapide de poids, surtout en cette période estivale. "C’est l’image que l’on se renvoie à soi-même. J’ai déjà du mal à me regarder moi-même, alors je ne n’oserais pas me balader en bikini", avoue Joddie.

"On ne peut pas perdre plus d’un kilo par semaine"

Pour une trentaine d’euros par semaine, vous trouverez sans trop chercher des produits que déconseille Damien Pauquet, un diététicien de Verviers. Ce spécialiste de la nutrition a d’ailleurs un message destiné à celles et ceux qui envisagent aujourd’hui les vacances. "Clairement c’est trop tard. Pourquoi ? Parce qu’on ne peut pas perdre plus d’un kilo par semaine pour que cela tienne la route, entre 500 grammes et un kilo. Sinon on perd du muscle, de l’eau et on risque de reprendre tout. A part essayer de faire du sport pour raffermir d’ici là", indique le diététicien. Il explique à ses clients qu’un régime, c’est 80% d’alimentation et 20% de sport. Le reste, les pilules et les produits, c’est une aide. Rien de plus.

Un secret gratuit 

Joddie est parvenue à perdre 18 kilos en un peu plus d’un an. Elle a aussi un secret qui est gratuit. Il y a bien entendu les efforts et les sacrifices, mais surtout elle s’oblige à regarder de plus ne plus près ce qu’elle met dans son assiette. "Tous les jours avant de manger ou de boire quelque chose, je réfléchis avant de faire quoi que ce soit et au final, à la fin de la journée, j’ai conscience d’avoir passé une bonne journée et de me sentir plus légère au quotidien", confie la jeune femme.

En moyenne, 30% des femmes ont suivi au moins cinq régimes trop stricts sur leur vie et presque toutes ont repris du poids.


 




 

Vos commentaires