En ce moment
 

Attention, les tiques sont partout en Belgique et peuvent transmettre des infections: le nombre de morsures serait largement sous-estimé

Attention aux tiques, qui sont de retour cet été. Ces petites bêtes, qui se trouvent dans les bois, mais aussi dans nos jardins, et qui peuvent, parfois, transmettre des infections, comme la maladie de Lyme. On parle de 10.000 morsures par an en Belgique. Mais le phénomène serait, en fait, clairement sous-estimé en Belgique. Olivier Pierre et Alain Hougardy ont interrogé une spécialiste pour le RTLINFO 13H.

En cette saison, les scouts font partie des populations à risque, puisqu'ils sont présents dans les bois ou les prairies humides, zones privilégiées des tiques. Mais aujourd'hui, l’insecte est partout en Belgique, y compris dans les jardins publics ou privés, sans doute transportés par les animaux de compagnie. "Une tique adulte peut faire plus ou moins 100.000 œufs, même s’ils ne survivent pas tous, ça vous fait des milliers de tiques très rapidement", explique Valérie Obsomer, ingénieure agronome, spécialiste des maladies vectorielles.

Les tiques et les maladies qu’elle véhicule, c’est un sujet plus complexe qu’il n'y paraît. Selon cette chercheuse, le phénomène est sous-estimé dans notre pays, notamment à cause des difficultés à cerner le lien entre la morsure de tique et les symptômes d’une maladie qui peut se déclencher des années après. Sans compter que la tique peut injecter un sérieux cocktail de bactéries. "Cela veut dire que si vous avez la maladie de Lyme plus la babésiose qui vous donne des suées nocturnes et des problèmes respiratoires et que vous avez en plus des ricketssies qui sont plus liées à la fatigues et des choses comme ça… le médecin se trouve en face d’un patient multi-symptômes, très difficile à analyser".

Les études manquent pour connaître l’ampleur du problème. Selon l’institut de santé publique, 10.000 cas de morsures sont observées chaque année. Aux Pays-Bas, c’est un million, donc 100 fois plus, pour une population et un environnement similaires. En Belgique, un réseau de 160 médecins est chargé de recenser le nombre de morsures. "Le nombre de médecins est pour moi tout à fait insuffisant, il y a 160 médecins qui collectent ces informations, un système vraiment efficace devrait ressemble au système hollandais, où ils ont plus ou moins 8000 médecins qui répondent".

Pour cette chercheuse, il y a urgence à éradiquer les tiques des jardins infestés, et à protéger, à l’aide de répulsifs, ceux qui fréquentent souvent les bois.

Vos commentaires