En ce moment
 

Attraper une bronchite ou une pharyngite par 30 degrés, c'est possible: voici à quoi il faut être vigilants par ce temps

Le beau temps n'empêche pas les refroidissements et les maladies respiratoires. Le médecin ORL Michel Dewever, des hôpitaux Chirec, a évoqué le problème dans le RTL info 13 heures d'Olivier Schoonejans.

Croisez-vous des patients qui souffrent de refroidissements alors qu'il fait 30 degrés ?

"Effectivement, plusieurs phénomènes se superposent. Il y a d'abord ce temps fantastique qui perdure, et cette chaleur sèche et un peu venteuse qui augmente les problèmes d'allergies. En plus, les gens essayent de se refroidir au maximum, et l'air conditionné entraîne des irritations des voies respiratoires supérieures, qui provoque un encombrement des voies respiratoires et qui facilite les surinfections. Donc on a, effectivement, plus d'encombrement des voies respiratoires supérieures et inférieures, avec une combinaison de 2 phénomènes climatiques : 1, les fortes chaleurs, le vent qui augmente le phénomène allergique, et 2, cette utilisation très importante de refroidissements rapides."


Le réflexe de l'air conditionné dans la voiture, ce n'est donc pas une bonne chose ?

"C'est un réflexe indispensable car c'est impossible de rester dans une voiture à 40 degrés. Il faut refroidir la voiture mais peut-être de manière progressive et ensuite, il faut que l'air conditionné n'aille pas directement sur les personnes. Il doit être diffusé dans la voiture pour ne pas provoquer d'irritations des voies respiratoires." 


Avez-vous des conseils concernant l'aération dans la maison, l'utilisation des ventilateurs par exemple ?

"Le ventilateur est nécessaire pour refroidir le corps mais il doit être adapté à l'évolution de la température dans le temps. Si vous avez par exemple, pendant la nuit, un ventilateur qui est branché sur vous, il faut que pendant la nuit, vous puissiez adapter votre ventilateur quitte à le couper, car si la température chute pendant la nuit, vous ne pouvez pas vous refroidir. Le problème, c'est le refroidissement qui provoque une diminution des défenses immunitaires et peut faciliter des surinfections ou des irritations des voies respiratoires."

Vos commentaires