Certains médicaments seraient 12 FOIS MOINS CHERS s'ils étaient fabriqués par les pharmaciens…

Certains médicaments seraient 12 FOIS MOINS CHERS s'ils étaient fabriqués par les pharmaciens…

Sept médicaments ont couté 120 millions d'euros à la sécurité sociale au cours des dernières années, alors qu'ils auraient pu ne coûter que 10 millions d'euros s'ils avaient été fabriqués par les pharmaciens. L'association pharmaceutique belge (APB) et la mutualité chrétienne demandent un soutien du gouvernement pour les fabrications artisanales, rapporte Het Laatste Nieuws lundi.

D'anciens médicaments vendus comme neufs, à un prix près de dix fois plus élevés que le strict nécessaire, est une pratique connue dans le monde médical, observe le journal. Il s'agit souvent de médicaments existants pour lesquels on découvre leur efficacité pour d'autres pathologies, parfois rares. Les entreprises pharmaceutiques enregistrent alors ce "nouveau" produit sous un autre nom et soumettent une demande de remboursement.

L'association pharmaceutique belge (APB) et la mutualité chrétienne plaident pour un appui gouvernemental pour les préparations artisanales. Pfizer, une des sociétés pharmaceutiques concernées, rétorque que les médicaments ne peuvent être comparés d'un point de vue qualitatif à ceux des pharmaciens.

Vos commentaires