En ce moment
 
 

Coronavirus: les vaccinés ne tombent pas malades, mais peuvent-ils transmettre?

 
CORONAVIRUS
 

De plus en plus de Belges sont vaccinés, en particulier dans les maisons de repos où la plupart des résidents attendent ou ont déjà reçu la deuxième dose du vaccin Pfizer.

Si on sait que le vaccin, en stimulant notre système immunitaire et en le poussant à fabriquer des anticorps contre Covid-19, va empêcher le vacciné de devenir malade (dans la majorité des cas) s'il est infecté par le coronavirus, on ne sait pas très bien si le vacciné peut quand même transmettre le virus à une autre personne.

Lors de la conférence de presse du centre de crise de ce vendredi 12 février, le docteur Yves Van Laethem a déclaré qu'il existait une "incertitude sur l'impact de la vaccination sur la transmission".

Lors des études cliniques sur leurs vaccins, les fabricants se sont surtout penchés sur l'efficacité du vaccin à empêcher la maladie mais il y a "peu de données sur la transmission", a dit Yves Van Laethem.

Dès lors, en l'absence d'études scientifiques suffisantes, on doit considérer qu'"actuellement, il existe un certain risque qu'un vacciné puisse transmettre à d'autres personnes." Un risque qui pourrait être levé si des études venaient à démontrer que les vaccinés transmettent peu le virus. Ce risque est essentiellement problématique pour des gens dits à haut risque parce qu'ils sont âgés ou ont déjà certains problèmes de santé (on parle de comorbidité) comme de l'hypertension, du diabète ou certains problèmes respiratoires par exemple. Ce risque va diminuer dès qu'une majorité de ces personnes seront vaccinées, mais ce ne sera pas "avant cet été", a rappelé Yves Van Laethem

 




 

Vos commentaires