En ce moment
 
 

Coronavirus: peut-on faire un lien entre hausse des nouveaux cas et hausse du nombre de tests?

Coronavirus: peut-on faire un lien entre hausse des nouveaux cas et hausse du nombre de tests?
(c) Belga
 
CORONAVIRUS
 

Après avoir consulté le rapport épidémiologique du coronavirus de Sciensano, l'institut de santé publique belge, Johan nous a adressé une réflexion via le bouton orange Alertez-nous.

Dans le rapport, il observe que le nombre de nouveaux cas confirmés de coronavirus est en hausse.

Nouveaux cas confirmés

Semaine du 3/9: 3.587

Semaine du 27/8: 3231

Semaine du 20/8: 3068

Etc.

Mais, ajoute-t-il, c'est aussi le cas du nombre de tests qui a, lui, fortement augmenté.

Tests réalisés

Semaine du 3/9: 171.336

Semaine du 27/8: 153.585

Semaine du 20/8: 138.257

Etc.

Dès lors, la montée des nouveaux cas à laquelle on assiste actuellement n'est-elle pas simplement causée par l'importante augmentation du nombre de tests exécutés en Belgique ? Johan appuie cette déduction par un indicateur qui figure chaque jour à la page 7 du rapport: le taux de positivité (part des personnes positives dans l'ensemble des personnes testées, la courbe rouge sur le graphique ci-dessous, extrait de la page 7 du rapport) varie peu.

Taux de positivité

Semaine du 3/9: 2,8%

Semaine du 27/8: 2,4%

Semaine du 20/8: 2,9%

Etc.

taux-positivite

Nous avons appelé le porte-parole francophone du centre de crise du coronavirus, le Dr Yves van Laethem afin de lui soumettre cette relation entre hausse du nombre de nouveaux cas et hausse du nombre de tests.

Le docteur a convenu que Johan n'avait pas tort, confirmant qu'il y avait effectivement un lien significatif entre les deux progressions. Avec le nombre accru de tests, les mailles du filet se sont resserrées et on pourrait dire, en langage imagé, que si on attrapait auparavant surtout des poissons (qu'on pourrait assimiler aux gens avec des symptômes ainsi qu'aux personnes en contacts étroits avec des malades, comme le personnel soignant), on attrape désormais aussi des crevettes qu'on pourrait assimiler notamment à certaines personnes asymptomatiques qui avant passait totalement inaperçues et qui maintenant sont détectées par les tests.

Donc oui, procéder à des tests à grande échelle a entraîné une augmentation du nombre de nouveaux cas.

Mais, nuance le médecin, le rebond récent du nombre de nouvelles hospitalisations montre qu'"il y a autre chose". Il rappelle aussi que début juin, on était arrivé à un niveau très bas de nouveaux cas et qu'on n'a plus retrouvé ce niveau depuis.

Conclusion: l'intensification des tests a un effet certain sur la hausse de nouveaux cas mais elle n'est pas la seule cause du rebond actuel. Dommage...

 




 

Vos commentaires