En ce moment
 
 

Coronavirus - Un Conseil national de Sécurité mercredi pour préparer la phase 2 du déconfinement

 
CORONAVIRUS
 

(Belga) Le Conseil national de Sécurité (CNS) se réunit mercredi matin à 9h00. L'objectif de cette nouvelle réunion est de préparer et d'annoncer les modalités de la deuxième phase du déconfinement prévue à partir de lundi prochain, le 18 mai.

"La prochaine étape à laquelle nous devons nous préparer, c'est la phase 2 qui devrait, et je le dis au conditionnel, débuter le 18 mai", avait annoncé mercredi dernier la Première ministre Sophie Wilmès à la fin de la conférence de presse consécutive au précédent CNS. Les derniers chiffres de l'épidémie annoncés par le SPF Santé publique montrent un ralentissement de la propagation du virus. Ainsi, 2.230 patients atteints du Covid-19 sont actuellement hospitalisés, selon le bilan communiqué mardi. Parmi eux, 465 personnes se trouvent en soins intensifs (-13). Le nombre de nouvelles hospitalisations est passé lundi sous la barre des 50 admissions quotidiennes. Le CNS, qui rassemble la Première ministre, les principaux ministres fédéraux et les ministres-présidents des entités fédérées analysera dès lors la faisabilité et les conditions de la deuxième phase du déconfinement, qui débutera lundi prochain. De nombreux points devront être analysés: la reprise des marchés, la réouverture des musées, des bibliothèques et des parcs zoologiques, la reprise des professions avec contacts physiques comme les coiffeurs et les centres d'esthétique, l'élargissement du nombre de personnes présentes aux célébrations de mariage et aux funérailles ou encore la reprise des entraînements sportifs à l'extérieur. La reprise progressive des cours dans les écoles, déjà annoncée, reste maintenue. La reprise des événements sportifs et culturels - alors que le secteur de la culture multiplie les appels à l'aide - devrait également être abordée. Il n'est toutefois pas acquis qu'un calendrier précis sera communiqué à ce sujet. Il y a déjà un accord entre flamands et francophones pour "donner des perspectives de déconfinement au secteur" de la culture, a affirmé mardi matin la ministre de la Culture de Fédération Wallonie-Bruxelles, Bénédicte Linard (Ecolo). (Belga)

 




 

Vos commentaires