En ce moment
 
 

Les crèmes solaires au banc d'essai: quelles sont celles qu'il faut éviter et au contraire, quelles sont les mieux notées?

Les crèmes solaires au banc d'essai: quelles sont celles qu'il faut éviter et au contraire, quelles sont les mieux notées?
©RTL INFO
 
 

Quelle crème solaire choisir pour cet été ? Chaque année, on se pose la même question : est-ce que les différences de prix entre toutes ces crèmes sont vraiment justifiées ? Julie Frère, de Test-Achats, était présente sur le plateau du RTL INFO Bienvenue pour répondre à cette question.

Traditionnellement à cette période, Test-Achats publie le grand test des crèmes solaires et des crèmes après-soleil, combien en avez-vous testé ?

"On a testé 50 crèmes solaires et on a testé 16 après-solaires et dans les crèmes solaires qu'on a testées, on a été attentifs à tester aussi bien des 50+ que des lotions 30. On a aussi regardé les produits qui étaient plus spécifiquement destinés aux enfants."

Est-ce qu'à l'issue du test, il y en a certaines qui sortent du lot positivement ou négativement ?

"Négativement, il y a quand même 4 produits qui posent vraiment problème, parce qu'ils ne respectent pas le facteur de protection qui est annoncé. Ce qui est vraiment problématique, c'est que sur ces 4 produits, il en a 3 qui concernent les enfants. Il y a 2 produits de la marque Zwitsal, et donc spécifiquement pour les jeunes enfants, le spray Hema 50+ pour les enfants, et une lotion Caudalie qui est plutôt destinée aux adultes. Donc là, on a évidemment interpellé les autorités pour leur signaler cette problématique. Ces 4 produits-là, pour le moment, nous recommandons de ne pas les acheter." 

Ces produits sont-ils testés en laboratoire ?

"Les crèmes sont toujours testées en laboratoire et puis, on a aussi à côté de ça un panel de consommateurs qui va aussi tester le côté facile, agréable, etc. C'est aussi un aspect qui entre en considération évidemment".

Quelle sont les crèmes que vous retenez positivement alors ?

"Sur 50 produits qu'on a testés, il y en a quand même 10 qui obtiennent un label 'maître-achat' ou meilleur du test chez nous. Ce qui est vraiment remarquable, c'est que sur ces 10, en fait, il y en a qu'une qu'on achète en pharmacie : c'est celle de la marque Biotherm. Les autres, on va retrouver plusieurs produits de Kruidvat, de Lidl, mais il a aussi Nivea qu'on retrouve dans le classement ou Yves Rocher. Donc, on n'a pas besoin de dépenser des fortunes pour acheter un bon produit solaire, c'est quand même bon à savoir." 

Donc à cette question : est-ce que les différences de prix se justifient, la réponse de Test-Achats, c'est non ? 

"Non, chaque année on fait le même constat. Et on a eu des problèmes avec des produits qui étaient spécifiquement vendus en pharmacie : je vous parlais de Caudalie qui ne respecte pas le facteur de protection annoncé, et bien c'est un produit qui est vendu en pharmacie."

Concernant les allergènes et les fameux perturbateurs endocriniens dont on parle de plus en plus, est-ce que vous avez repéré des choses spécifiques ?

"Alors, il y a 3 produits sur les 50 qui contiennent des perturbateurs endocriniens. La bonne nouvelle, c'est que ça ne concerne pas les produits pour les enfants, ce sont des produits de la marque Nuxe, Lancaster et Hawaiian Tropic. Alors, ce ne sont pas des substances interdites, mais il s'agit quand même des substances qui sont suspectées de dérégler le système hormonal, donc on déconseille d'utiliser ce type de produits. Les allergènes, on n'en avait trouvé dans un spray pour enfants mais la marque nous a entre-temps dit qu'ils avaient été supprimés. Donc bonne nouvelle : dans les produits pour enfants, il n'y a pas d'allergènes. Dans les produits pour adultes, il y en a beaucoup : 20 sur les 34 produits testés. Mais ça ne pose problème que si vous souffrez de réactions allergiques, soit environ 3% des Européens. Donc, c'est à vérifier sur l'emballage."

Un mot sur les après-solaire ?

"On n'en parle pas souvent, pourtant, ils sont fort utilisés. Je dirais que le plus important, c'est de retenir qu'en termes d'hydratation, qui est quand même le critère principal, et bien en réalité, on a des résultats plus ou moins comparables à ceux de lotions hydratantes classiques. Il y en a même 6 sur les 16 qu'on a testés qui hydratent moins bien, alors qu'ils sont beaucoup plus chers. On est à 24% plus cher pour les après-solaire que lotions classiques. Donc, le message, c'est : prenez une bonne crème hydratante, hydratez-vous bien après la journée et pas besoin de dépenser des fortunes dans un après-solaire." 

Tous les résultats de ces tests sont à retrouver sur le site de Test-Achats

Grab_20210623_144717_593


 




 

Vos commentaires