En ce moment
 

Dangers et bienfaits du soleil : les réponses d'un spécialiste pour démêler le vrai du faux

Depuis quelques jours, le soleil est bien présent. Cela fait du bien au moral, mais attention à ne pas en abuser car c'est un faux ami. Pour démêler le vrai du faux, le Dr Charles Renoirte, dermatologue à l'Institut Jules Bordet, était présent sur le plateau du RTL info 13h.

Il existe de nombreuses croyances concernant le soleil, notamment que celle que les rayons UV du printemps sont moins dangereux que le soleil estival... Ce n'est pas tout à fait correct.

"Les UV sont déjà là, on a déjà pu s'en apercevoir. Donc, ce n'est pas seulement en juillet et août qu'il faut faire attention à se protéger. On a envie de profiter du soleil mais il faut déjà se protéger dès maintenant", rappelle les Dr Charles Renoirte.


Le mélanome

On peut comprendre ce besoin de s'exposer après un hiver qui a été rude et long, mais il faut se rappeler que 90% des cas de mélanomes sont dus au soleil. "C'est vraiment, de loin, la cause la plus importante. Et c'est une cause qu'on peut, à priori, essayer de minimiser, d'éviter", précise le spécialiste.


Les tout petits

On doit dès lors se protéger, surtout lorsqu'on a la peau très fragile : on pense particulièrement aux bébés, qui doivent avoir la tête couverte, et pour qui la crème solaire à indice maximum (50+) est recommandée.

"Tout le monde doit se protéger mais il faut être particulièrement attentifs aux bébés, aux jeunes enfants, confire le dermatologue à l'hôpital Erasme. On sait que le soleil qu'on va recevoir dans l'enfance va faire des dégâts qui vont plus tard donner des problèmes. Ils ont besoin qu'on les protège, ils n'ont pas encore le réflexe de le faire eux-mêmes donc il faut être très attentifs à eux."


Les peaux mates

Il faut également protéger sa peau si elle est mate : "D'un côté, c'est une chance parce qu'on a un peu moins facilement un coup de soleil, mais du coup, on n'a pas le petit système d'alarme qu'est la rougeur. Il ne faudrait pas en profiter pour rester beaucoup plus longtemps  et accumuler un petit peu trop d'UV", explique le Dr Renoirte.


La vitamine D

Le soleil, c'est aussi important pour le moral. C'est également une source importante de vitamine D, que faut-il en penser ?

"C'est prouvé, pour le moral, le soleil a un rôle bénéfique, confirme le spécialiste. Voir la lumière du soleil va agir sur notre moral. En ce qui concerne la vitamine D, il faut savoir qu'une toute petite exposition de 10 à 15 minutes des avant-bras va suffire, en période ensoleillée, à avoir la dose nécessaire. Et chez nous, en hiver, on doit parfois supplémenter. Mais la vitamine D n'est pas une raison pour trop s'exposer au soleil".  

 

 

Vos commentaires