En ce moment
 
 

De plus en plus de Belges sont touchés par le brown-out: quelle est cette maladie qui précède le burn-out?

Pathologie bien connue des psychiatres, le Brown out touche les personnes qui se sentent inutiles sur le lieu de travail. Cette phase précède en réalité la maladie du Burn out.

Trouver du sens à son travail, une raison de s’investir… De plus en plus de Belges ont du mal à le faire. C’est le cas d’un informaticien de 59 ans qui témoigne anonymement au micro de RTL Info. "On se retrouve à exécuter des tâches qui sont soit administratives, soit des tâches dont personne ne veut et qui doivent être réalisées à l’instant. Il y a un décalage entre la formation et ce qu’on nous demande de faire." Le phénomène a un nom, le brown-out.

"C’est une insatisfaction au travail qui fait qu’on devient démotivé et qu’on ne s’investit plus", affirme Serge Goffinet, psychiatre. Le brown-out est souvent lié au burn-out, beaucoup plus connu. Il en est un des signes avant-coureurs. Plus d’un salarié sur deux juge son travail moins valorisant que par le passé.

Contrairement au burn-out, le brown-out n’est pas soudain. Dans les prochaines années, il risque d’augmenter car beaucoup de travailleurs, souvent jeunes, sont surqualifiés et surdiplômés pour les postes auxquels ils sont engagés.

Vos commentaires