En ce moment
 
 

Doses de rappel du vaccin anti-Covid: pas avant fin septembre, pour l'Organisation Mondiale de la Santé

Doses de rappel du vaccin anti-Covid: pas avant fin septembre, pour l'Organisation Mondiale de la Santé
© BELGA
 
 

Le patron de l'OMS a appelé mercredi à un moratoire sur les doses de rappel des vaccins anti-Covid pour pouvoir mettre ces doses à disposition des pays qui n'ont pu immuniser qu'une partie infime de leur population.

"Nous avons un besoin urgent de renverser les choses: d'une majorité de vaccins allant dans les pays riches à une majorité allant dans les pays pauvres", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, ajoutant que le moratoire devrait durer "au moins jusqu'à la fin septembre", lors d'un point de presse de l'OMS à Genève.

Le patron de l'agence onusienne dénonce depuis des mois l'inégalité vaccinale. Au 5 août, les pays à faible revenu n'avaient administré en moyenne que 1,7 dose de vaccin pour 100 habitants, contre 101 doses pour 100 habitants dans les pays à revenu élevé, selon un décompte de l'AFP. Il réagissait au fait que l'Allemagne et Israël ont annoncé des campagnes pour une troisième dose (pour les vaccins qui nécessitent deux doses initiales) ou "booster dose".

En mai le docteur Tedros avait lancé un défi: vacciner 10% de la population dans tous les pays du monde d'ici septembre. "Pour y arriver il nous faut la coopération de tout le monde, en particulier la poignée de pays et d'entreprises qui contrôlent la production mondiale de vaccins", a souligné le docteur Tedros.


 




 

Vos commentaires