En ce moment
 

Du mal à dormir? Une technique fait de plus en plus d'adeptes: certains ressentent même un "orgasme cérébral"

Vous éprouvez souvent des difficultés à vous détendre et à dormir? Une technique récente fait de plus en plus d'adeptes. Il s'agit de l'ASMR, Autonomous Sensory Meridian Response, en français: réponse sensorielle maximale automatique.

La tendance vient des Etats Unis et commence à faire des émules en Europe, où l'on recense plusieurs dizaines de chaînes YouTube et autres comptes d'ASMRistes.


Des bruits du quotidien et des chuchotements

Cette technique utilise des bruits du quotidien, des bruissements de feuilles, des pas, des tapotements sur un livre, le crépitement du feu, etc. ou des chuchotements émis très près d'un micro. Dans le cas des chuchotements, ce qui est dit n'est pas important, c'est plutôt la diction et le bruit émis par la bouche qui est important.

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Ces sons chatouillent les oreilles et le cerveau jusqu'à provoquer des picotements dans la nuque, le crâne, les bras et chez certains, carrément, un orgasme cérébral. Non, ce n'est rien de sexuel. Il s'agit plutôt d'un terme utilisé pour décrire une détente totale.


Mais comment ça marche?

La technique n'a reçu aucun aval scientifique pour le moment, certains contestent même un quelconque intérêt, mais des centaines de milliers d'internautes s'endorment régulièrement grâce à ces vidéos. La technique n'a fait l'objet que de deux études.

En 2016, des chercheurs canadiens ont établi que les zones du cerveau liées à l'imaginaire, au plaisir et aux souvenirs des personnes réceptives étaient plus développées que celles des autres.

Et vous, ça vous détend?

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires