En ce moment
 

Elle perd ses ongles de pied après une fish pédicure: "Il est probable que le poisson qui mord plusieurs fois l’ongle entraîne sa chute"

Elle perd ses ongles de pied après une fish pédicure:
Image d'illustration

Une Américaine a perdu ses ongles de pied six mois après avoir fait une fish pédicure. Les nombreux poissons qui ont grignoté ses peaux mortes ce jour-là sont-ils responsables ? Des chercheurs semblent le penser. Ce phénomène interpellant a été publié dans le JAMA Dermatology, relayé par le site 20 Minutes. Le cas de la jeune fille s'appelle "onychomadèse". C'est une "pathologie de l'ongle se caractérisant par la chute spontanée de celui-ci qui commence par la matrice", selon le site Vulgaris Medical.

Lors des fish pédicures, c'est le Garra rufa qui est utilisé. Il s'agit d'un "Poisson-docteur" ou "Poisson-chirurgien" d'eau douce. Originaire du Moyen-Orient, il est connu pour ses vertus exfoliantes, décrit Wikipédia. 
Reporters_13648115


Des infections bactériennes

Depuis plusieurs années, de nombreux établissements proposent ces "fish pédicures" car en quelques minutes, les petits poissons nettoient les pieds de toutes les peaux mortes. Mais cette pratique très populaire à travers le monde ne serait pas sans danger. Elle serait même déconseillée par de nombreux médecins.

"Bien que le mécanisme exact soit inconnu, il est probable que le traumatisme direct causé par le poisson qui mord plusieurs fois le plat de l’ongle entraîne sa chute (...) Je serais surprise de trouver un seul dermatologue qui recommande une pédicure avec des Garra rufa", a confié Shari Lipner, directrice du département des ongles dans un hôpital de New York. La spécialiste, qui est également coauteure de l’étude, s'est occupée du cas de la jeune femme. Elle a orienté ses recherches vers la fish pédicure après avoir écarté toutes les autres possibilités d'infection.

Ce n'est pas la première fois que ces pratiques sont remises en question. En 2013, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) dévoilait des cas d’infections bactériennes. Elles avaient été transmises par des "salons" qui réalisent des "fish pédicures", précise encore 20 Minutes.
Reporters_13648107

Vos commentaires