En ce moment
 
 

Faut-il en finir avec le "Finis ton assiette"? Cette phrase pourrait être la cause d'une obésité précoce selon ce spécialiste

Le surpoids et l'obésité chez les adultes n'a fait qu'augmenter au cours des vingt dernières années selon Sciensano, le centre fédéral de recherche sur la santé. Sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche, le président honoraire de l'Union Professionnelle des Diététiciens de Langue Française délivre ses conseils pour éviter cela.

Le Belge fume et boit moins qu'avant, mais a encore beaucoup à apprendre en matière d'alimentation et d'exercice physique. Telle est la conclusion de la deuxième partie de l'enquête santé 2018 de Sciensano, le centre fédéral de recherche sur la santé. Le surpoids et l'obésité chez les adultes n'ont par contre fait qu'augmenter au cours des vingt dernières années. Pas moins de 49,3% de la population est en surpoids (Indice de Masse Corporelle supérieur ou égal à 25) et 15,9% est obèse (IMC supérieur ou égal à 30) .

Sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche", Serge Pieters, président honoraire de l'Union Professionnelle des Diététiciens de Langue Française, revient sur les causes de ce surpoids. Il est important de veiller à apporter une alimentation saine dès l'enfance. Et cela passe par une chose très simple, selon le président. Il faudrait arrêter de demander à ses enfants d'achever leur assiette.


Pas assez d'activité physique

"La plupart du temps, lorsque l’on voit des patients obèses, ils reviennent chaque fois avec cette phrase assassine 'Tu n’as pas tout mangé. Il y a des enfants en Afrique qui meurent de faim'. Malheureusement, ça créé de gros problèmes par la suite car les gens mangent plus que nécessaire", assure Serge Pieters. 

Le nombre élevé de personnes souffrant de surpoids et d'obésité peut s'expliquer entre autres par le fait que seulement 30,1% de la population fait de l'exercice physique d'intensité modérée au moins 150 minutes par semaine, comme nager ou faire du vélo. Nous passons également trop de temps assis, jusqu'à 6 heures en moyenne par jour. Nous ne mangeons pas assez sainement, relève le centre fédéral de recherche sur la santé.

Vos commentaires