En ce moment
 

Faut-il éviter le pain aux graines de pavot? Voici les recommandations en Belgique

La direction générale de la santé française a fait une recommandation surprenante: celle d'éviter de manger trop de pain aux graines de pavot. Ces graines pourraient en effet contenir des teneurs élevées en morphine et codéine. Une enquête a été lancée et les résultats sont toujours attendus. Chez nous, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) rassure: les produits vendus en Belgique sont sans danger.

Les petites graines de couleur bleue auraient-elles des effets psychotropes ? Depuis plus de 20 ans Alain, utilise les graines de pavot pour la confection de ses pains et pâtisseries. "C'est vraiment la première fois que j'entends l'histoire d'une personne qui aurait pu être intoxiquée ou que ça puisse se rapprocher d'une substance psychotrope ou quoi que ce soit", nous confie-t-il.

 
Des employés contrôlés positifs aux drogues

En France, des employés ont été contrôlés positifs aux drogues après avoir consommé des sandwichs contenant des graines de pavot. Dans leurs urines se trouvaient des opiacés, des substances dérivées de l’opium. "Les graines de pavot présentes sur les produits consommés ont été analysées et présentaient effectivement des teneurs particulièrement élevées en alcaloïdes", ont indiqué les autorités sanitaires françaises dans un communiqué de presse. 

Eviter de les consommer en grandes quantités, mais elles ne présentent pas de danger

Les autorités françaises recommandent d’éviter de consommer ces graines en grande quantité, car cela peut entraîner une somnolence. Le pavot est en effet la plante qui produit de l’opium: une dogue dure. Mais les graines ne présentent normalement pas de danger. "Les graines de pavot ne contiennent pas d'alcaloïdes, pas de codéine, pas de morphine, rien. C'est uniquement la capsule qui renferme ces graines qui libère des traces d'alcaloïdes accidentellement lors de procédés de collecte ou de traitement de ce produit", explique Alfred Bernard, toxicologue à l'UCL.


"Les produits vendus en Belgique sont sans danger"

Chez nous, l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire rassure: "Les produits vendus en Belgique sont sans danger. Les graines de pavot sont un produit qui est consommé depuis des centaines d'années et ça ne pose pas de problème. Les cultivateurs savent qu'il y a des éléments durant la production où ils doivent être attentifs, et il n'y a pas de souci à ce niveau-là", précise Jean-Sébastien Walhin, porte-parole de l'AFSCA.

L'agence belge invite tout consommateur qui se poserait des questions à ce sujet à la contacter par téléphone au 0800 13 550 ou par email à pointdecontact@afsca.be.

Une enquête a été ouverte chez nos voisins français afin de déterminer les causes de la présence d’opiacés dans les pains au pavot.

Vos commentaires