En ce moment
 
 

Le "business juteux" des compléments vitaminés pour les femmes enceintes alors qu'un seul est réellement utile pendant la grossesse

 
 

Les vitamines prises par les femmes enceintes sont-elles réellement utiles ? Le magazine Test Achats s'est penché sur la question. Julie Frère, sa porte-parole, était l'invité du RTL INFO 13h pour en parler.

Ces compléments vitaminés sont-ils indispensables pour les femmes enceintes ?

"Le seul complément qui est réellement indispensables pour les femmes enceintes, c'est l'acide folique. C'est 0,4 milligrammes quatre semaines avant la fécondation jusqu'au troisième mois de grossesse. Parce que même une femme qui mange de manière tout à fait variée et équilibrée ne peut pas obtenir suffisamment d'acide folique pour la santé de son bébé. Par contre, une femme qui a un régime équilibré, qui n'a pas d'antécédents médicaux particuliers, n'a pas besoin, contrairement à ce qu'on pourrait parfois laisser croire, de prendre tous ces complexes vitaminés que l'on retrouve de plus en plus en pharmacie et qui sont de plus en plus populaires". 

Vous avez aussi comparé les prix de ces compléments et ça peut aller de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d'euros pour les femmes enceintes ?

"Tout à fait, on voit qu'il y a quand même un marketing très puissant qui joue aussi un petit peu sur la culpabilité des femmes enceintes qui se disent : si je ne prends pas assez complément est-ce que mon bébé va vraiment avoir tout ce dont il a besoin ? Et donc, on joue sur les prix. Ces compléments vitaminés sont 3 à 6 fois plus chers que le simple acide folique, qui est pourtant le seul réellement nécessaire. Et ça peut être un budget important si on en prend pendant 10 mois, on est à plus de 230 euros. Et si on en prend pendant 15 mois parce qu'on a pris un peu de temps pour tomber enceinte, on va dépasser les 350 euros. Donc, on le voit, c'est quand même un business juteux pour ces firmes qui commercialisent ces suppléments."

Quel conseil donnez-vous aux femmes enceintes qui se demandent si ce qu'elles prennent est utile ou pas ?

"Le conseil, c'est vraiment de parler avec son gynécologue pour voir si dans son cas précis, il est utile ou non de prendre ces vitamines. Ça peut être le cas si on ne mange pas suffisamment de viande, de poisson etc. ou si on a des antécédents médicaux particuliers. Donc, il faut en discuter avec son gynécologue, son prestataire de soins, pour être sûr de ne pas dépenser de l'argent inutilement". 


 




 

Vos commentaires