En ce moment
 
 

Des produits toxiques découverts dans des jouets et objets en plastique recyclé

Des produits toxiques découverts dans des jouets et objets en plastique recyclé
© Image Belga

Des jouets et objets courants en plastique recyclé contiennent des perturbateurs endocriniens, selon une étude publiée mercredi par les associations environnementales européennes IPEN, HEAL et Arnika, annonce Inter-Environnement Wallonie.

Les produits découverts sont des toxiques issus de déchets électroniques. Ils provoqueraient des perturbations du fonctionnement de la thyroïde, des troubles neurologiques et des déficits de l'attention chez les enfants. Pour les besoins de cette étude, 109 jouets, accessoires pour cheveux et ustensiles de cuisine ont été récoltés dans toute l'Europe. Le but était de retrouver sur ces objets des retardateurs de flamme (les substances PBDEs et HBCDs).

On les retrouve notamment dans les boîtiers et l'isolation métallique d'appareils électroniques ou dans les mousses de polystyrène et les plastiques pour l'électronique et les voitures. Les résultats montrent qu'entre 70 à 98% des produits testés sont contaminés par ces molécules toxiques. Plus précisément: 107 articles (98%) contiennent des fortes concentrations de polybromodiphényléthers (PBDEs) et 80 échantillons (73%) contiennent des hexabromocyclododecane (HBCD).

"Il est indispensable d'agir rapidement"

En ce qui concerne les produits achetés en Belgique (trois accessoires pour cheveux et un jouet), les quatre échantillons contenaient de l'OctaBDE et du DécaBDE, deux substances également listées dans la convention de Stockholm visant à interdire certains produits polluants. "Il est indispensable d'agir rapidement pour assurer des normes respectueuses de la santé et de l'environnement qui s'appliquent tant aux produits neufs qu'au produits fabriqués à partir de matériaux recyclés. À défaut d'une telle démarche, c'est toute la mise en œuvre de l'économie circulaire qui pourrait en pâtir", conclut Lionel Delvaux, coordinateur chez Inter-Environnement Wallonie, cité dans un communiqué.

Les auteurs du rapport appellent également les eurodéputés "à voter contre toute dérogation pour les plastiques recyclés, au plus tôt lors de la session plénière du Parlement européen qui aura lieu à partir du 22 octobre".

Vos commentaires