L’innovation de l’Université de Hasselt pour relaxer les enfants avant une opération… sans utiliser de calmants (vidéo)

Dans le RTL INFO 13h, vous avez pu découvrir une initiative intéressante dans les hôpitaux. Pour aider les enfants qui doivent se faire opérer à déstresser, sans utiliser de calmants, l’Université de Hasselt a élaboré un jeu interactif, sur tablette, qui explique tout dans les moindres détails.

Le jeu, pour les petits de 4 à 7 ans, comprend 6 épreuves (ou paliers) à atteindre pour être incollable à quelques heures d’une opération. Du trajet vers l’hôpital jusqu’au moment de l’anesthésie, la journée stressante est résumée en trente minutes de jeu. "Les enfants ne sont pas dupes, ça doit paraître réel, explique Jo Vrancken, chercheur à l’UHasselt. Notre technicien s’est même couché sur les lits pour enregistrer leur vrai son, ou encore le son du lit qui circule dans l’hôpital. Tout cela est dans le jeu."


"Jouer sur une tablette fonctionne aussi bien qu'un médicament"

Aujourd’hui, quand ils ont peur, les enfants reçoivent souvent des calmants. Une habitude que l’hôpital de la ville de Hasselt veut abandonner pour cette alternative aux effets garantis. "Avec nos observations, on aboutit à des résultats équivalents, affirme Katrien Ketelslagers, laryngologiste. On voit que jouer sur une tablette fonctionne aussi bien qu’un médicament pour réduire l’angoisse des enfants avant une opération."

"Nous savons que l’anxiété pré-opératoire est liée à la douleur post-opératoire, explique Bjorn Stessel, anesthésiste. Si vous supprimez l'un, vous agissez aussi sur l’autre. Donc c’est très important."

Ce jeu est disponible gratuitement sur l’AppStore et sur Google Play. Il est testé sur près de 160 enfants.

Vos commentaires