En ce moment
 
 

La réalité virtuelle utilisée pour soulager les douleurs dans une clinique de Verviers: "Le but est d'arriver à moins de consommation médicamenteuse"

A la clinique Saint-Elisabeth de Verviers, on utilise désormais la réalité virtuelle pour hypnotiser les patients et contrer les douleurs. Près d’un quart des Belges souffre de douleur chronique.

En quelques mots, on pourrait presque finir par s'endormir. Le calme et la relaxation, c'est ce que viennent chercher ces patients qui souffrent tous les jours. La médecine traditionnelle avoue ses limites et propose depuis une dizaine d'année l'hypnose pour gérer les douleurs chroniques, et pour la première fois, la réalité virtuelle comme antidouleur.

"Le but du jeu c'est qu'il apprenne à manipuler la technique sur lui-même, par lui-même", explique André Collin, docteur au CHC Sainte Élisabeth. "Le casque est vraiment quelque chose de formidable à ce niveau-là", estime-t-il.

Dans cette clinique de la douleur on l'utilise depuis plus de 4 mois et la plupart des patients sont convaincus.

"Les patients nous disent régulièrement qu'ils sont dans un état de meilleure tolérance de leur douleur. Le but est d'arriver à moins de consommation médicamenteuse et surtout une moindre consommation médicamenteuse de type morphinique", explique Frédéric Louis, chef de service clinique de la douleur, CHC Sainte Elisabeth.

Avec la réalité virtuelle, le patient est amené à trouver en lui le calme et la concentration qui lui permet d'accéder à une sorte d'auto hypnose pour mieux gérer sa douleur.

Vos commentaires