Le rhume est de retour: comment éviter la contamination et que faire en cas d'infection?

Les rhumes et infections respiratoires sont en augmentation avant la rentrée. La chute brutale des températures et l'humidité ambiante en sont les causes. Les jeunes enfants sont particulièrement exposés. Un reportage de Corentin Simon et Elisabeth Wouters pour RTL INFO 13H.

Les enfants se partagent leurs microbes, provoquant ainsi des rhumes. Les crèches sont les lieux parfaits pour les virus. "La semaine passée, on en avait deux ou trois, mais cette semaine-ci il y a presque la moitié du groupe qui a un rhume. Le temps de ce week-end n'a pas été très bon donc je suppose que c'est dû à ça... vu que le temps est un peu humide, ça favorise beaucoup", explique Nathalie Charpentier, puéricultrice.

Les puéricultrices doivent redoubler d'attention. Il faut moucher les enfants plus souvent, se laver les mains et augmenter les doses de sérum. "On doit observer bien plus souvent les visages pour voir si leurs nez ne coulent pas trop et pouvoir vite les essuyer", précise Nathalie Charpentier.


Que faire en cas d'infection?

Les virus se répandent très vite chez les enfants. Nous sommes entrés dans ce que l'on appelle "l'automne médical". Les adultes sont aussi concernés. "Ce sont principalement les infections virales, respiratoires comme les rhinopharyngites, les sinusites, les trachéites... C'est la pathologie automnale qui revient", détaille Jacques Leclair, médecin généraliste.

Les températures ont chuté. Il fait humide. Ce sont donc nos organismes qui doivent lutter. "Il faut bien s'hydrater avec des boissons chaudes de préférence. Il faut bien se vêtir et rester à l'intérieur si on est infecté. Il faut lutter contre la température et éviter, lorsque l'on est en pleine période de contamination, d'aller au bureau, d'aller en crèche ou à l'école quand c'est possible", conseille le docteur.

Avec la rentrée scolaire qui approche, les virus devraient encore se répandre dans les prochaines semaines.

Vos commentaires