En ce moment
 
 

Les urines d'enfants issus de toute la Belgique testées: TOUTES contenaient des traces de pesticides

L'association des consommateurs Test Achats a testé les urines d'enfants issus toutes les régions du pays. Chez tous ces enfants, sans aucune exception, des traces de pesticides ont été détectés. Comment est ce possible et quels sont les risques ?

Lors d'une étude menée par Test Achats, l'urine de 84 enfants âgés de 2 à 15 ans a été analysée en laboratoire. "Ils étaient répartis sur toute la Belgique, donc Wallonie, Bruxelles et Flandre, aussi bien en ville qu'à la campagne, et le résultat, malheureusement, est que tous les enfants, quel que soit leur lieu d'habitat, avaient été exposé d'une façon ou d'une autre à ces insecticides", explique Julie Frère, porte-parole de l'association des consommateurs.


"De plus ne plus d'études montrent vraiment des dangers potentiels pour la santé"

Des traces de pyréthrinoïde et de l'organophosphoré, utilisés essentiellement dans l'agriculture et dans l'industrie, mais aussi par des particuliers  pour lutter contre une grande variété d'insectes. Les enfants sont particulièrement exposés et vulnérables aux effets des insecticides par ingestion, inhalation ou tout simplement contact avec la peau. "De plus ne plus d'études montrent vraiment des dangers potentiels pour la santé, des troubles neurologiques, des cancers. Certains sont reconnus ou suspectés d'être des perturbateurs endocriniens. Ce sont des constatations inquiétantes", estime Julie Frère.

Le monde médical s'accorde pour dire qu'il est difficile d'établir un lien direct, car les enfants sont confrontés quotidiennement à de nombreuses substances chimiques autres que les insecticides, qui peuvent elles aussi avoir des effets toxiques.

Vos commentaires