En ce moment
 
 

Pourquoi plusieurs bourgmestres du pays s'affichent-ils en chaussettes sur les réseaux sociaux?

Pourquoi plusieurs bourgmestres du pays s'affichent-ils en chaussettes sur les réseaux sociaux?
© Muco.be
 
 

L'association Muco, association mobilisée pour les personnes atteintes de mucoviscidose en Belgique, lance ce lundi une campagne pour soutenir la recherche contre cette maladie. Pas moins de 180 bourgmestres belges, dont Paul Magnette ou Bart De Wever, soutiennent cette action en portant les chaussettes #mucosocks, en vente durant la campagne, pour encourager la récolte de fonds.

Un peu plus de 1.300 Belges sont touchés par la mucoviscidose, maladie génétique incurable. Les symptômes ont un impact conséquent sur la vie quotidienne des patients, et les thérapies pour les traiter peuvent prendre jusqu'à quatre heures par jour. Les personnes atteintes présentent une capacité pulmonaire réduite en raison des infections et inflammations des poumons.

Ces patients souffrent en outre d'autres problèmes digestifs sévères. L'espérance de vie de ces malades se situe en moyenne entre 43 et 53 ans. L'association Muco profite de la semaine européenne de la mucoviscidose du 21 au 27 novembre 2022 pour mener sa campagne de récolte de fonds via la vente de chaussettes. Ces bas colorés pour enfants ou adultes peuvent être commandés en ligne pour 10 euros pièces, via le site de la campagne (https://www.mucoweek.be).  

Pour encourager l'action, 180 bourgmestres du pays portent eux-mêmes des #mucosocks. Les bénéfices de la vente de ces chaussettes sont consacrés à la recherche contre la mucoviscidose en Belgique. "Avec les traitements actuels, nous pouvons prévenir, retarder ou atténuer les symptômes de la muco. Mais les soins quotidiens coûtent encore très cher en temps, en énergie et en argent.  La recherche scientifique pour des méthodes de traitement plus efficaces, voire d'un remède, revêt donc une grande importance. Cela donne aussi l'espoir d'une vie meilleure et plus longue aux personnes atteintes. Avec notre vente de chaussettes, nous soutenons cette recherche dans l'espoir qu'un jour nous pourrons éradiquer cette maladie", déclare Stefan Joris, directeur de l'association Muco.


 

Vos commentaires