En ce moment
 
 

Pourquoi porter un masque alors qu'on est vacciné? "On le porte aussi pour les autres", répond Yves Van Laethem

 
CORONAVIRUS
 

Le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem, a répondu aux questions des journalistes à l'issue de la conférence de presse du Centre de crise, ce vendredi. Par ailleurs, le virologue a annoncé de bonnes nouvelles, suite à la baisse significative des indicateurs. Selon lui, "nous sommes sur la bonne voie", en Belgique. 

Ces chiffres, toujours selon le virologue, sont possibles aussi grâce à l'évolution de la campagne de vaccination. Cette évolution pousse aujourd'hui à se demander quand le port du masque sera levé, notamment en extérieur. Selon Yves Van Laethem, il n'est pas encore possible, à l'heure actuelle, de déterminer un taux de vaccination à partir duquel la population pourrait tomber le masque. "Le but, c'est qu'avec l'augmentation de la vaccination d'une part, et l'amélioration de la situation épidémiologique, on puisse arriver le plus rapidement possible à différents assouplissements, dont celui là", précise le porte-parole. "Il faut aussi considérer la présence de différents variants, qui pourraient nous poser des problèmes autant de transmission, que de sévérité."

Le virologue estime que porter un masque reste aujourd'hui encore un acte collectif. "Quand on porte un masque, on le porte pour soi, on le porte aussi pour les autres, et en respect pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion d'être vaccinés, ou qui ont un vaccin qui a donné de moins bons résultats, selon les pathologies sous-jacentes que ces personnes pourraient avoir. Il faut donc considérer le port du masque dans un sens de participation personnelle à la gestion globale de la transmission du virus."

Le port du masque reste donc d'application, même pour les personnes vaccinées, "à l'extérieur, ce masque n'a des raisons d'être que dans des endroits où il y a beaucoup de monde, dans des magasins, dans des rues commerçantes, dans des situations où on serait regroupés nombreux dans un jardin, et dans les endroits où c'est obligatoire."


 

 




 

Vos commentaires