En ce moment
 
 

Pression de la publicité, regard des autres... 7 Belges sur 10 ne sont pas satisfaits de leur poids (vidéo)

Une étude menée en Belgique par Weight Watchers inquiète. Selon ces résultats, pas moins de sept belges sur dix sont insatisfaits de leur poids. Une majorité importante, qui doit composer avec ce mal-être visiblement de plus en plus présent.

RTL Info recevait ce midi Paule De Voghel, diététicienne et nutritionniste, pour aborder ce sujet. Selon elle, la perception de son poids et propre à chacun et varie en de nombreux aspects. "Chacun a ses propres références et son propre seuil de tolérance. Est-ce que c'est le chiffre sur la balance qui perturbe ? Est-ce que c'est la silhouette ? Est-ce que c'est mon regard ou celui des autres ?", nous explique-t-elle.

Pour mieux comprendre son poids, Paule De Voghel avance des critères objectifs. "Il y a un côté objectif qui peut être proposé par des chiffres précis, par l'indice de masse corporelle par exemple, ou la mesure taille-hanche", explique la diététicienne. "Ce dernier va permettre de localiser la masse grasse et permettre de savoir quelle obésité concerne cette personne: une obésité de type androïde, localisé au niveau de l'abdomen, qui amène plus de risques de maladies cardio-vasculaires."

Pour expliquer le nombre de Belges insatisfaits de leur poids, notre invitée revient sur différents facteurs aggravants. Dans le lot figure des pressions venues de l'extérieur: de nos proches ou encore de la publicité, qui avancent des idées parfois très dévalorisantes. "Je ne pense pas que ce soit au bénéfice de la personne en question, parce que ça peut révéler un regard sur son corps qu'elle n'avait pas avant", affirme Pauline De Voghel. "Je pense que cela crée beaucoup plus d'aspects négatifs, parce que ça peut intégrer un sentiment de mal-valorisation et générer des troubles alimentaires bien plus graves que quelques kilos en trop".

Vos commentaires