En ce moment
 
 

Rapport de Sciensano sur l'obésité: les grandes marques et distributeurs jouent-ils le jeu?

Rapport de Sciensano sur l'obésité: les grandes marques et distributeurs jouent-ils le jeu?
 
 

Tout le monde connaît à présent Sciensano grâce à la pandémie de Covid 19. Et bien l’institut a sorti récemment une étude sur les initiatives, les engagements et pratiques des entreprises agroalimentaires, de la restauration rapide et du secteur de la distribution, les grandes surfaces, contre l’obésité et le développement de l’aspect santé des produits.

Quelles sont les motivations de cette étude ?

D’abord, la mission même de Sciensano dont la devise est "toute une vie en bonne santé" … et ce n’est pas vraiment le cas puisqu’un adolescent sur 7 et un adulte sur deux seraient en surpoids. Avec toutes les conséquences sur l’espérance de vie, l’espérance de vie en bonne santé et les coûts pour la collectivité.

Ensuite, vous le constatez, nombreuses sont les marques et les supermarchés à s’engager contre la malbouffe, l’excès de sel, de sucre, etc. Sciensano a simplement voulu vérifier si ces initiatives se vérifiaient dans les faits.

Comment ont-ils fait chez Sciensano pour vérifier la matérialité de ces initiatives ?

Sciensano a sélection 31 des plus grandes entreprises actives sur le sol belge dans quatre secteurs différents : fabricants d’aliments conditionnés et de boissons non alcoolisées, supermarchés et restaurants à service rapide. Mais aussi 5 grands enseignes de distribution, en l’occurrence Colruyt, Delhaize, Carrefour, Lidl et Aldi. Côté marques, des entreprises comme Danone, Unilever, Iglo, Schweppes ont été analysées et cotées.

Ensuite, Sciensano a pris les critères internationaux Bia-Obesity : comme par exemple la formulation et l’étiquetage produit, le marketing produit et marque, l’accessibilité, …etc.

Quels sont les résultats de l’autopsie ?

Côté distribution, Delhaize est aujourd’hui l’enseigne en Belgique la plus engagée dans la prévention contre l’obésité et la promotion de la santé alimentaire. Lidl et Colruyt s’octroient la 2ème et 3ème place Aldi fermant la marche.

Côté marques, c'est Danone qui prend la première position, notamment grâce à son engagement avéré de réduire le taux de sucres ajoutés dans ses produits dans un certain laps de temps.

A quoi sert ce genre de rapport ?

D’abord à savoir. A comprendre si les messages attractifs des entreprises sont authentiques. Ensuite, à savoir qui joue le jeu et chez qui c’est du marketing de façade. Enfin, Sciensano envoie son rapport détaillé, sur mesure, à chaque entreprise afin de les encourager à améliorer leurs engagements et leurs pratiques. Et puis, en accès libre et gratuit, cela permet à chaque citoyen qui le désire de mieux comprendre comment être un consommateur plus averti et plus responsable …

> Les coordonnées de cette étude


 




 

Vos commentaires