En ce moment
 

Un nouveau logiciel permet de détecter au plutôt la maladie d’Alzheimer: deux hôpitaux universitaires en disposent

Un nouveau logiciel permet de détecter au plutôt la maladie d’Alzheimer: deux hôpitaux universitaires en disposent

Un scanner cérébral permet de poser un diagnostic précoce afin de lancer un traitement adapté. Plusieurs hôpitaux à Bruxelles et à Anvers l'utilisent déjà. 130.000 personnes souffrent de cette maladie dans notre pays. Reportage de Nathanaël Pauly.

L'hippocampe, c'est le moteur de notre mémoire. Désormais, grâce à un nouveau logiciel, les neurologues peuvent le mesurer avec une grande précision.

"En cas d’Alzheimer, l’hippocampe est sous pression en raison de la perte de cellules du cerveau. Ce sont les premiers symptômes de la maladie, avant les premiers problèmes de mémoire", explique Sebastiaan Engelborghs, professeur en neurosciences à l’université d’Anvers.

"L’hippocampe ici est clairement trop petit, on peut mesurer son volume automatiquement avec le logiciel. On peut analyser dans un état plus précoce de la maladie si l’hippocampe est effectivement trop petit", poursuit-il.


Un test qui permet d'atténuer certains symptômes

Ce programme permet donc de détecter plus tôt l’Alzeihmer, une avancée importante pour la prise en charge de cette maladie. Si elle ne peut pas être guérie, son évolution peut être ralentie.

"Apprendre à connaitre les symptômes et apprendre à les gérer est important. Parfois aussi, entraîner le cerveau, et ça peut faire la différence. La médication qui existe actuellement traite les symptômes purs. Désormais, on pourrait atténuer certains d’entre eux grâce à ce test", explique Sebastiaan Engelborghs.

En comparant des scanners cérébraux réalisés à des moments différents, ce test permettra de prédire chez les patients la rapidité du développement de la maladie. Actuellement, deux hôpitaux universitaires, à Anvers et Bruxelles, disposent de ce logiciel.

Vos commentaires