En ce moment
 
 

Une étude américaine indique que le coronavirus ne se transmet pas facilement via les surfaces: qu'en pense l'infectiologue Yves Van Laethem?

CORONAVIRUS

Les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont communiqué une nouvelle étude qui atteste que le coronavirus ne se transmet pas facilement via les surfaces. "Il est possible qu'une personne contracte le Covid-19 en touchant une surface ou un objet infecté par le virus, puis en se touchant la bouche, le nez ou éventuellement les yeux. On ne pense pas que ce soit la principale façon dont le virus se propage", peut-on lire dans ce rapport. 

> CORONAVIRUS en BELGIQUE: les dernières infos

Selon les CDC, le principal mode de transmission serait la projection de goutelettes entre les personnes. En éternuant, toussant ou simplement en parlant, une personne contaminée produit des goutelettes. Si la distance sociale est insuffisante, le virus se transporte alors et peut contaminer plusieurs autres individus. 

Autre mode de transmission logique: les contacts directs entre les personnes. 

Cette étude américaine rapporte finalement que, bien que le virus puisse survivre sur des surfaces et objets du quotidien, la transmission par ce biais n'est pas évidente. Qu'en pense l'infectiologue et porte-parole interfédéral Yves van Laethem? Il nous livre son analyse sur le plateau du RTL INFO 13h. 

Nettoyer les surfaces par précaution

"On avait une première étude qui nous montrait que sur les objets, le virus pouvait persister un certain temps. Mais nous sommes tous d'accord pour dire que ce n'est pas la voie majeure de la contamination. Nos mains peuvent être contaminées parce qu'on les porte au visage, que l'on touche les muqueuses, d'où l'importance de se laver les mains et de ne pas donner la main. On promeut cela pas seulement parce que l'on touche des surfaces, c'est parce qu'on peut aussi toucher son visage. C'est intéressant à savoir mais ça n'empêche pas qu'il est quand même utile de nettoyer et désinfecter d'une certaine manière les surfaces par précaution, pour les cas peut-être rares, qui sont liés à ce type de contamination", souligne-t-il. 

Le Covid-19 est connu pour se transmettre par des gouttelettes (secrétions projetées par la personne atteinte). Des traces du virus ont déjà été détectées dans la salive, l'urine et les selles.

 

Vos commentaires