En ce moment
 

Vous galérez pour trouver un dentiste en urgence? Cette appli pourrait vous faciliter la vie

Une nouvelle application mobile baptisée Tooddoc pourrait bien faciliter la vie des patients. Elle propose de lister les dentistes qui disposent encore de plage horaire libre dans leur agenda. Un reportage de Julien Crete et Samuel Lerate.

Décrocher un rendez-vous en urgence chez un dentiste s'avère souvent compliqué. Mais une application mobile qui vient de voir le jour pourrait rendre les choses plus simples. Son utilisation est déjà devenue un réflexe pour Laurent Coppens, son créateur. Suite à une annulation de dernière minute, le dentiste qui travaille à Genappe envoie une notification pour signaler la nouvelle place disponible aux patients qui cherchent un rendez-vous en urgence.

Grâce à ce système, il veut offrir à l'ensemble des dentistes "la possibilité de rendre disponible un rendez-vous sur internet". "On montre à tous les patients qui sont en demande d'un rendez-vous en dernière minute qu'effectivement dans leur cabinet il y a un désistement", précise-t-il.


"On va être automatiquement géolocalisé" 

L'appli lancée il y a un mois permet ainsi à des patients de trouver un dentiste libre au quotidien. "On va être automatiquement géolocalisé et on va voir la liste des praticiens disponibles dans la région où on se trouve", ajoute l'homme. Ce fonctionnement simple a déjà recueilli 1500 téléchargements pour 200 dentistes inscrits et cette valorisation de places auparavant perdues intéresse les patients. "Même chez notre dentiste, lorsque nous devons absolument y aller, parfois, il n'est pas disponible avant plusieurs semaines", confie un patient.

A terme, Tooddoc pourrait s'étendre aux autres médecins spécialistes. C'est une manière de mieux gérer les urgences et d'améliorer la prise en charge. "Les patients qui cherchent un ophtalmologue ou un dermatologue ont énormément de difficultés à en trouver un en urgence et ont tendance à aller par réflexe aux services d'urgences et à les engorger pour des urgences qui ne sont pas vitales", affirme le dentiste.

Les 6500 dentistes professionnels belges seront approchés pour utiliser l'application.

Vos commentaires