En ce moment
 

"Devenir diabétique pend au nez de chaque fumeur"

"Le tabac vous brise le coeur" est le slogan retenu cette année pour la Journée mondiale sans tabac, jeudi, l'occasion de rappeler que la cigarette ne s'attaque pas simplement aux poumons. La médecine l'a prouvé depuis longtemps: les fumeurs accroissent considérablement leur risque d'infarctus du myocarde et d'accident vasculaire cérébral et bien d 'autres maladies dont le diabète.

Les fumeurs vivent en moyenne 6 ans de moins que les non-fumeurs. Le constat est dressé en cette journée mondiale contre le tabac et la liste des effets néfastes pour la santé s'allonge. Une autre conséquence supplémentaire du tabagisme est que les fumeurs ont également plus de risque d'avoir du diabète. Jean Laperche est médecin généraliste à la maison médicale de Barvaux. Il est nous explique cela au micro de notre journaliste Jean-François Six.

"Quand on est diabétique, l'insuline fonctionne moins bien et c'est pour cela que le taux de sucre augmente. Quand on est diabétique et fumeur, à un certain moment l'insuline fonctionne encore moins bien. L'insuline est paralysée par la nicotine et par les différents produits qu'on trouve dans le tabac."

"On risque plus vite d'avoir le diabète quand on est un simple fumeur pas encore diabétique, et espérons qu'il ne le devienne pas mais cela pend un peu au nez de chaque fumeur. "

"Le risque que cette glycémie augmente de 40%, par rapport à un non fumeur et malheureusement par rapport à un fumeur cela augmente de 68%."

Lors de cette journée mondiale contre le tabac, la fondation contre le cancer lance la campagne Génération sans tabac: il s'agit d'interdire la cigarette dans tous les lieux fréquentés par les enfants, des hôpitaux aux parcs d'attraction.



Vos commentaires