"La transition écologique coûtera des milliards et des milliards d'euros"

(Belga) La transition écologique coûtera des milliards et des milliards d'euros, a noté le président de la Chambre Siegfried Bracke (N-VA) sur les ondes de La Première mardi.

Face à la mobilisation pour la marche pour le climat de dimanche qui a réuni 70.000 Belges dans les rues de la capitale, M. Bracke se dit conscient de l'importance du mouvement et la responsabilité qu'ont les politiques d'agir "mais de manière responsable". "Si on suit le mouvement vert des jeunes, on va créer plus de gilets jaunes. Il faut sans doute résoudre le problème climatique mais qui va payer ?", se demande celui qui refuse que l'on qualifie son parti de climatosceptique. "Le mouvement Ecolo-Groen doit s'exprimer là-dessus", estime-t-il encore. "Les jeunes ont le droit de s'exprimer même si ce n'est pas totalement juste. Moi aussi j'ai dit des bêtises quand j'étais jeune. Il ne faut pas se moquer d'eux; nous devons prendre ça au sérieux mais sans arriver à une révolution qui coûtera des milliards et des milliards d'euros." Quant au modèle confédéraliste défendu par la N-VA, Siegfried Bracke a assuré que c'était une solution pour la Belgique et pas uniquement pour la Flandre. "Nous ne sommes pas fous à la N-VA; nous n'allons pas organiser la pauvreté au sud du pays", a-t-il martelé. (Belga)

Vos commentaires